20 Minutes : Actualités et infos en direct
REMANIEMENTQui est Clément Beaune, le « Monsieur Europe » de Macron, aux Transports ?

Remaniement : Qui est Clément Beaune, le ministre délégué aux Transports du nouveau gouvernement ?

REMANIEMENTLe « Monsieur Europe » d’Emmanuel Macron sera notamment en charge de la modernisation des réseaux de transports
Clément Beaune, à l'Elysée le 4 mai 2022.
Clément Beaune, à l'Elysée le 4 mai 2022. - Christophe Ena/AP/SIPA / SIPA
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Clément Beaune, nommé lundi ministre délégué aux Transports, a été le « Monsieur Europe » d’Emmanuel Macron, comme conseiller spécial puis secrétaire d’Etat, poste auquel il s’est fait un nom en surfant sur une forte exposition médiatique.

« C’est le seul secrétaire d’Etat aux Affaires européennes qui ait jamais existé », résume le président de la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale sortante, Jean-Louis Bourlanges.

L’aile gauche de la Macronie

Né le 14 août 1981 à Paris, son père est enseignant-chercheur en biochimie, et sa mère infirmière. Clément Beaune est diplômé du Collège d’Europe de Bruges, qui forme les élites européennes, et ancien élève de l’ENA.

A 40 ans, s’il garde une apparence très juvénile, avec un visage rond ponctué d’une fine barbe, il a déjà beaucoup arpenté les allées du pouvoir.

Issu de l’aile gauche de la Macronie, il s’est frotté en juin pour la première fois au suffrage universel, l’emportant d’un cheveu lors des législatives dans le centre de Paris.

Des plans pour décarboner

Il quitte les Affaires européennes quelques jours après la fin de la présidence française de l’UE, dont il a été une cheville ouvrière. Selon une source diplomatique européenne, « il voulait autre chose, plus visible sur le plan interne ».

Aux Transports, il restera toutefois confronté aux joutes européennes, où se décident nombre de dossiers liés aux mobilités, notamment pour le financement des infrastructures.

Clément Beaune devra également mettre en œuvre les plans pour décarboner la route, l’aérien et le maritime, se pencher sur l’avenir des concessions autoroutières ou trouver des moyens pour moderniser le réseau ferré.

Sujets liés