Assemblée nationale : Le camp présidentiel compte 250 députés, à 39 sièges de la majorité absolue

HEMICYCLE Dans la nouvelle Assemblée, le groupe Renaissance compte 168 membres et 4 apparentés, le MoDem en a 48 et Horizons atteint 28 membres et 2 apparentés

20 Minutes avec AFP
— 
L’Assemblée nationale le 28 juin 2022.
L’Assemblée nationale le 28 juin 2022. — AFP

Sans surprise, le compte n’y est donc officiellement pas : les partisans d’Emmanuel Macron n’atteignent pas la majorité absolue au Palais-Bourbon pour 39 sièges. La majorité compte en effet finalement un total de 250 députés répartis dans les trois groupes LREM, MoDem et Horizons, selon les listes officielles.

La nouvelle Assemblée nationale compte 10 groupes politiques, égalant le record de la précédente mandature. Les sept groupes hors majorité sont tous inscrits comme étant d’opposition, selon leurs déclarations politiques qui doivent être publiées ce mercredi au Journal officiel, avec la liste de leurs membres.

Renaissance en tête

Le groupe LREM rebaptisé Renaissance est le plus important, fort de 168 membres et 4 apparentés. Pivot des macronistes, il prend « l’engagement de l’efficacité » et revendique de « porter un projet clair pour le pays ». Parmi la liste de ses membres, on retrouve plusieurs figures du gouvernement – à commencer par la Première ministre Elisabeth Borne –, qui ont vocation à être remplacées par leurs suppléants.

Les députés apparentés sont le ministre des Solidarités Damien Abad, Stéphane Vojetta, le tombeur de Manuel Valls, ainsi que deux membres du Parti radical. Ce groupe affirme un « soutien sans faille à l’action du gouvernement, conduite dans la lignée du projet porté par le président de la République ». En outre, ses alliés MoDem et Horizons comptent 48 membres pour le premier, et 28 membres et deux apparentés pour le second.

Parmi les oppositions, le groupe LR a 61 députés, le groupe RN 90 (89 membres et une apparentée, Marie-France Lorho). A gauche, les LFI sont 75, les socialistes 31, les écologistes 23 et le groupe réunissant communistes et ultramarins a 22 députés.

Enfin, le groupe « Libertés, indépendants, outre-mer, territoires » recense 16 membres. Il s’inscrit dans une « opposition républicaine, libre, indépendante et responsable ». Une poignée de députés non-membres d’un groupe, comme le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan, sont non-inscrits.