Résultats législatives 2022: Stéphane Le Foll (PS) prédit de « graves déchirements » au sein de la Nupes

ELECTIONS Le maire du Mans (Sarthe) s'était opposé à l'accord passé entre La France insoumise, le Parti socialiste, Europe Ecologie-Les Verts et le Parti communiste

20 Minutes avec AFP
— 
Stéphane Le Foll (PS), maire du Mans.
Stéphane Le Foll (PS), maire du Mans. — J-F. Monier/AFP

Stéphane Le Foll joue les voyants. L’ancien ministre et membre du Parti socialiste, opposé à l’union de la gauche (Nupes) sous l’égide du leader de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon, a prédit dimanche « de graves déchirements » au sein de cette coalition. « Je prends le pari que cette alliance connaîtra, à un moment ou un autre, de graves déchirements parce qu’il n’y a rien de très cohérent entre les positions des uns et des autres », a asséné Stéphane Le Foll sur le plateau de France 2.

Le maire du Mans (Sarthe) s’était opposé à l’accord passé entre La France insoumise, le Parti socialiste, Europe Ecologie-Les Verts et le Parti communiste pour présenter des candidatures communes au scrutin législatif. Il avait dans le même temps refusé de quitter la direction du PS, disant vouloir « refonder » la gauche.

OTAN et Ukraine sources de division à gauche

Le Foll a cité la position sur l’Otan et la guerre en Ukraine, ou encore le débat sur la retraite à 60 ans comme possible points de divergence entre les différentes mouvances de la Nupes.

L’alliance de gauche a réalisé dimanche une percée spectaculaire au premier tour des législatives, lui permettant de rivaliser en nombre de voix avec Ensemble !, la coalition visant à donner une majorité à Emmanuel Macron à l’Assemblée nationale.