Législatives 2022: Pour Jean-Christophe Cambadélis, le parti socialiste est mort

AVIS DE DECES Jean-Christophe Cambadélis était l'invité de l'émission « Face aux terrritoires » de TV5 Monde/20 Minutes/Ouest-France/Nice Matin

20 Minutes avec AFP
— 
Jean-Christophe Cambadélis.
Jean-Christophe Cambadélis. — ISA HARSIN/SIPA

Le parti socialiste tel qu’il a été conçu lors du congrès d’Epinay en 1971 est mort. Invité de l’émission « Face aux territoires » TV5 Monde/20 Minutes/Ouest-France/Nice Matin, Jean-Christophe Cambadélis a réaffirmé son opposition à l’accord signé entre le PS, les Verts et la France insoumise (LFI) en vue des élections législatives. « Pour 25 sièges à défendre et peut-être en gagner quatre ou cinq de plus, on accepte tout et n’importe quoi ».



L’ex-premier secrétaire du PS estime donc que le parti, tel qu’il a été fondé par François Mitterrand doit procéder à une « refondation profonde ». Pour lui, c’est un « nouveau mouvement politique » qu’il faut créer, « sur le modèle du SPD allemand ».