Présidentielle 2022 : Le Conseil constitutionnel saisi après l'abstention affichée de Jean Lassalle

LA MAIN DANS L'URNE Le code électoral stipule que « toutes discussions et toutes délibérations des électeurs sont interdites à l’intérieur des bureaux de vote »

D.R.
— 
Le candidat de Résistons ! Jean Lassalle, le 2 avril 2022.
Le candidat de Résistons ! Jean Lassalle, le 2 avril 2022. — SOPA Images/SIPA

Jean Lassalle fait à nouveau parler de lui. Le candidat du mouvement « Résistons » s’est ouvertement abstenu dimanche dans son bureau de vote de Lourdios-Ichère dans les Pyrénées-Atlantiques. Mais la Commission nationale de Contrôle de la campagne a saisi le Conseil constitutionnel suite au geste de celui qui veut défendre une « France authentique ».

En effet, le candidat qui avait remporté 3,13 % des suffrages au premier tour a mis en scène son abstention. Après s’être rendu dans l’isoloir, l’ancien berger du Béarn a finalement retiré le bulletin de son enveloppe et tendu cette dernière à l’assesseur.



« Je refuse de participer à ce vote »

Il a accompagné son geste d’un très court discours : « Pour la première fois de ma vie d’homme, ici dans cette mairie, je vais poser l’un des actes les plus importants de ma vie. Je refuse de participer à ce vote, je m’abstiens. » Pour sa deuxième campagne présidentielle, celui qui voulait être le porte-parole de la ruralité française avait initialement affirmé qu’il voterait blanc et n’avait donné aucune consigne de vote à ses électeurs.

La scène de son abstention affichée a été filmée et relayée sur les réseaux sociaux. Or, le code électoral stipule que « toutes discussions et toutes délibérations des électeurs sont interdites à l’intérieur des bureaux de vote ». D’après nos confrères de FranceInfo, le Conseil constitutionnel se prononcera sur cet écart mercredi. « J’ai fait ça pour marquer la désapprobation la plus totale devant la campagne électorale que nous venons de vivre. Elle est indigne de notre pays », a expliqué Jean Lassalle dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux après sa décision.