Présidentielle 2022 : Emmanuel Macron « choqué » par la perturbation de l’enregistrement d’une émission de Marine Le Pen en Guadeloupe

EVACUATION La candidate du Rassemblement national a dû être évacuée d'un plateau de télévison après l'intrusion de manifestants

20 Minutes avec AFP
— 
La candidate d'extrême droite Marine Le Pen.
La candidate d'extrême droite Marine Le Pen. — Lionel GUERICOLAS /MPP/SIPA

Emmanuel Macron s’est déclaré dimanche « choqué » par la « scène totalement inacceptable » de la perturbation de l’enregistrement d’une émission de Marine Le Pen dans un hôtel de Guadeloupe par des manifestants présentés comme nationalistes.

>> Retrouvez ci-dessous notre Boussole présidentielle



Le débat politique doit être préservé de « toute forme de violence »

Ces faits « me choquent et je les condamne avec la plus grande fermeté », a réagi le président candidat sur France 3, en dénonçant « toute forme de violence » dans le débat politique à l’approche de la présidentielle. Des manifestants présentés comme nationalistes ont perturbé samedi soir une émission que Marine Le Pen était en train d’enregistrer à son hôtel au Gosier en Guadeloupe. « Vingt manifestants d’extrême gauche nous ont bousculés assez violemment », a rapporté l’entourage de la candidate du Rassemblement national à  l’élection présidentielle.