Mort d’Yvan Colonna : Emmanuel Macron appelle les Corses au « calme et à la responsabilité »

REACTION L'indépendentiste corse Yvan Colonna est décédé des suites d'une agression à la prison d'Arles, où il était détenu pour l'assassinat du préfet Erignac

20 Minutes avec AFP
— 
Emmanuel Macron
Emmanuel Macron — Jacques Witt/SIPA

La crainte des dérapages. Emmanuel Macron a appelé à son tour mardi « au calme et à la responsabilité » en Corse après la mort d’ Yvan Colonna​, en assurant que des « conséquences » en seraient « tirées ».

Le chef de l’Etat a salué, sur France Bleu, « l’esprit de responsabilité » des élus de l’île parce que, « dans ce contexte, le plus important est que le calme se maintienne » au lendemain du décès du militant indépendantiste, après trois semaines de coma à la suite de sa violente agression à la maison centrale d' Arles (Bouches-du-Rhône) par un codétenu radicalisé.