Chloé Ridel veut réformer le vote en France avec le jugement majoritaire

VOTE Chaque jour, « 20 Minutes » vous propose des vidéos réalisées par son partenaire Brut

20 Minutes avec Brut
— 
Chloé Ridel veut réformer la manière de voter pour une représentation plus équilibrée des opinions, Brut.
Chloé Ridel veut réformer la manière de voter pour une représentation plus équilibrée des opinions, Brut. — capture d'écran

Et si les Français votaient différemment ? C’est l’idée du jugement majoritaire : un vote qui permet de juger chaque candidat avec des évaluations allant de « excellent » à « à rejeter ». Chloé Ridel milite pour ce vote plus juste au sein de  l’association Mieux voter, qu’elle a co-fondée. « Le scrutin des  élections présidentielles est un scrutin uninominal majoritaire à deux tours qui mesure mal l’opinion », assure-t-elle.

Selon Chloé, ce scrutin demande aux électeurs de choisir un seul candidat, sans pouvoir dire s’il s’agit d’un vote d’adhésion ou non. Par ailleurs, elle décrit une méthode où « tous les candidats se partagent un gâteau de voix et s’ils sont trop proches les uns des autres, ils se neutralisent. Donc on a intérêt, pour se démarquer et pour pouvoir récolter des voix, à se démarquer des autres. » Chloé Ridel explique l’intérêt du jugement majoritaire dans la vidéo de notre partenaire Brut.