Menton : Un arrêté préfectoral fixe les dates de la nouvelle élection municipale

SCRUTIN Les Mentonnais doivent retourner voter après la démission d’un tiers des conseillers municipaux

E.M.
La mairie de Menton (Illustration)
La mairie de Menton (Illustration) — PITAMITZ / SIPA

La préfecture des Alpes-Maritimes le confirmait à 20 Minutes il y a deux semaines : une nouvelle  élection municipale aura bien lieu à Menton. En cause ? Les 23 démissions, sur un total de 35 élus, qui ont été enregistrées après l’élection d’Yves Juhel, qui a succédé à  Jean-Claude Guibal après son décès​. Selon l’article L2122-8 du Code général des collectivités territoriales, un nouveau scrutin est rendu nécessaire si le conseil municipal perd « le tiers ou plus de ses membres ».

Un arrêté préfectoral publié ce vendredi a alors fixé la date du premier tour du scrutin au 30 janvier, avec l’éventualité d’un deuxième tour le 6 février. Les candidats pourront déposer leur liste entre le 10 et le 13 janvier. En fonction de la population recensée à Menton au 1er janvier 2022, plus ou moins de 30.000 habitants, les Mentonnais devront élire 35 ou 39 conseillers municipaux.