En visite à Vierzon, Emmanuel Macron interpellé sur les problèmes « du quotidien »

TOURNEE PRESIDENTIELLE Emmanuel Macron se rendra ensuite à Bourges, Chateaumeillant, une petite ville dans le sud du Berry, puis à Moulins et enfin à Vichy

20 Minutes avec AFP
— 
Emmanuel Macron a été interpellé lors de son déplacement à Vierzon, le 7 décembre 2021.
Emmanuel Macron a été interpellé lors de son déplacement à Vierzon, le 7 décembre 2021. — Ludovic MARIN / AFP

A quatre mois de la présidentielle,  Emmanuel Macron est arrivé à Vierzon ( Cher), ce mardi, la première étape d’un déplacement de deux jours consacré aux problèmes « du quotidien », notamment dans les villes petites et moyennes des départements  ruraux.

Au milieu d’une foule, massée sur la rue principale du centre-ville, le chef de l’Etat a été interpellé par des habitants et des commerçants sur des questions diverses comme le maintien des services publics, les difficultés d’hôpital local ou le manque de médecins spécialisés, a constaté une journaliste de l’AFP.

« C’est des petites retraites qu’on a tous »

A un journaliste lui demandant s’il était en campagne, Emmanuel Macron a répondu : « Je me déplace depuis quatre ans et demi, parfois pour le meilleur, parfois pour le pire ». Comme dans la plupart de ses déplacements, il a été alerté sur la faiblesse de certaines retraites. « C’est des petites retraites qu’on a tous », a lancé un ancien agent d’entretien, en affirmant toucher 800 euros par mois. « On a revalorisé le minimum vieillesse », a assuré le président.

Il devait aussi discuter avec les élus de l’opération Cœur de ville de revitalisation des centres-villes. A Vierzon, « il y a toujours des rideaux baissés » mais « nous avons reconquis une trentaine de commerces en cœur de ville en trois à quatre ans », a souligné le maire communiste Nicolas Sansu sur France Inter, en saluant ce plan. Emmanuel Macron se rendra ensuite à Bourges où il rencontrera des auxiliaires de vie sociale et visitera un atelier textile de réinsertion. Dans la soirée, il assistera au dernier conseil municipal de l’année à Châteaumeillant, une petite ville d’un peu plus de 2.000 habitants dans le sud du Berry, avant de dîner avec les élus de cette commune qui bénéficie du programme « petites villes de demain ».

« Suivi des engagements »

Mercredi, le chef de l’Etat présidera le Conseil des ministres en visioconférence depuis Moulins. Puis, à Vichy, il fera le point « sur les différents projets en cours de déploiement dans la ville soutenus par l’Etat : redynamisation du centre-ville, développement du thermalisme, inscription au patrimoine de l’Unesco »… Il échangera ensuite avec une cinquantaine d’associations de la ville pour « saluer l’engagement fort » des bénévoles « alors que 2021 marque les 120 ans de la loi sur la liberté d’association », selon la présidence.

Ce déplacement, qui se déroule trois ans après l’irruption du mouvement des « gilets jaunes »​, fait suite à ceux organisés depuis la rentrée à Marseille, Saint-Etienne, dans le Nord, l’Aisne et la Somme, au cours desquels Emmanuel Macron a fait un « suivi des engagements » pris depuis 2017 sur les dossiers sociaux, économiques et de vie quotidienne. Les derniers sondages montrent que le pouvoir d’achat et la santé sont en tête des préoccupations des Français à l’approche de la présidentielle.