Mort de Valéry Giscard d’Estaing : Un an après, Emmanuel Macron et l’UE rendent hommage à l’ancien président

MEMOIRE Une cérémonie aura lieu à 11 heures au parlement européen à Strasbourg en présence notamment du président du Parlement et de la présidente de la Commission

20 Minutes avec AFP
— 
Lors de l'hommage de la France à Valéry Giscard d'Estaing, à Paris le 9 décembre 2020.
Lors de l'hommage de la France à Valéry Giscard d'Estaing, à Paris le 9 décembre 2020. — PIERRE VILLARD

Il y a un an jour pour jour, Valéry Giscard d'Estaing disparaissait à l’âge de 94 ans. Pour célébrer la mémoire de ce « grand Européen », le président français Emmanuel Macron et les dirigeants de l' UE sont attendus ce jeudi au Parlement européen à Strasbourg.

La cérémonie, initialement prévue le jour anniversaire de sa naissance, le 2 février, a été retardée de dix mois en raison de la situation sanitaire. Elle aura donc finalement lieu un an après le décès de l’ancien président des suites du Covid-19.

L’amitié franco-allemande célébrée

A 11 heures, dans l’hémicycle du Parlement européen, les dirigeants des trois institutions européennes – le président du Parlement David Sassoli, la présidente de la Commission Ursula von der Leyen et le président du Conseil européen Charles Michel – prendront tour à tour la parole. Puis, célébrant l’amitié franco-allemande, s’exprimeront le président allemand Frank-Walter Steinmeier et Emmanuel Macron qui clôturera cette cérémonie à laquelle participeront l’épouse de l’ancien président, Anne-Aymone Giscard d’Estaing, ses enfants et petits-enfants, mais aussi l’ancien chef de l’Etat Nicolas Sarkozy.

La présidente grecque Katerina Sakellaropoulou et les présidents portugais Marcela Rebelo de Sousa, bulgare Roumen Radev et slovène Borut Pahor devraient également être présents. L’hommage au Parlement européen sera suivi d’une messe, ouverte au public, en sa mémoire en la cathédrale de Strasbourg à 15 heures.

Député européen de 1989 à 1993, après son mandat présidentiel, Valéry Giscard d’Estaing est considéré comme l’un des bâtisseurs de l’Europe, ayant œuvré pour des étapes essentielles de sa construction telles la création du Conseil européen, l’élection du Parlement européen au suffrage universel direct, les prémisses de l’union monétaire ou encore la fondation de l’Agence spatiale européenne, comme l’a rappelé l’Elysée. A partir de 2001, « VGE » présida la Convention sur l’avenir de l’Europe, engageant débats et réflexions sur l’évolution de l’Union.

La France va prendre la présidence de l’Europe

Valéry Giscard d’Estaing ayant « participé à la libération de l’Alsace, qu’il a traversée en char avec la 1ère armée du général de Lattre de Tassigny », c’est « aussi pour ça qu’il est important que l’hommage européen ait lieu à Strasbourg et non à Bruxelles », a expliqué aux Dernières Nouvelles d'Alsace son fils Louis, rappelant que l’ancien président « était très attaché au maintien du Parlement européen à Strasbourg ».

A moins d’un mois du début de la présidence française du Conseil de l’UE, Emmanuel Macron profitera de cette visite pour rencontrer, à l’issue de la cérémonie, les responsables des groupes politiques du Parlement européen, afin d’évoquer ses priorités pour ce semestre de présidence tournante.