Présidentielle 2022 : Gabriel Attal a-t-il annoncé le vote électronique ? Gare au montage !

FAKE OFF Une allocution de Gabriel Attal, partagée plusieurs milliers de fois sur les réseaux sociaux depuis quelques jours, date en réalité du mois de février et évoque un amendement qui n’a pas été adopté

Maïwenn Furic
— 
Cette vidéo partagée plusieurs milliers de fois est en réalité un montage
Cette vidéo partagée plusieurs milliers de fois est en réalité un montage — Capture d'écran
  • Une vidéo de Gabriel Attal qui annonce la mise en place du vote électronique pour la présidentielle de 2022 a été partagée plusieurs milliers de fois au cours des derniers jours sur les réseaux sociaux.
  • De nombreux internautes, dont des personnalités politiques comme Florian Philippot, ont dénoncé cette décision et craint des fraudes.
  • Il s’agit en réalité d’un montage d’une allocution du mois de février au sujet d’un amendement soutenu par le gouvernement mais depuis rejeté.

« Attal annonce que le gouvernement va mettre en place le vote électronique pour la présidentielle. » C’est le message qui a été relayé plusieurs milliers de fois sur les réseaux sociaux au cours des derniers jours. Le post s’accompagne de la vidéo d’une allocution du porte-parole du gouvernement dans laquelle on peut l’entendre dire : « Il y a un engagement, dans le cadre de la campagne présidentielle, de permettre un vote électronique aux Français qui le souhaitent. Un engagement qui est réactivé, renforcé, par la crise sanitaire. » La vidéo semble être une séquence récente extraite de l’antenne de BFMTV, avec notamment, au bas de l’image, un bandeau faisant référence à la « cinquième vague » du Covid-19.

Les opposants à la majorité n’ont pas tardé à dénoncer des risques de fraude. « Pire que le vote par correspondance, il permettra des fraudes massives, invérifiables. Tous les partis doivent s’y opposer », écrit le souverainiste Philippe Murer. Florian Philippot, ex-cadre du FN candidat à la présidentielle, a également réagi : « Fraude et tricherie en marche ! S’y opposer de toutes nos forces ! »

FAKE OFF

Gare au montage ! Gabriel Attal n’a pas pris la parole au cours des derniers jours pour annoncer la mise en place du vote électronique en vue de l’élection présidentielle de 2022. Si vous ouvrez l’œil, vous pouvez percevoir l’arnaque. Malgré la présence du bandeau de BFMTV dans cet extrait vidéo, l’heure et le logo de la chaîne, habituellement présents en haut à gauche de l’écran, sont absents.

Le bandeau en question sur la « cinquième vague » a bien accompagné une allocution de Gabriel Attal, le 17 novembre dernier. Mais il s’agissait d’un point sur l’épidémie de coronavirus. Les propos tenus par le porte-parole n’étaient pas ceux de la vidéo partagée sur les réseaux sociaux.

Une mesure souhaitée par le gouvernement mais rejetée

Mais alors, d’où vient la vidéo ? D’un compte rendu du Conseil des ministres en date du 17 février 2021. Un journaliste de RTL demande à Gabriel Attal : « Le gouvernement souhaite-t-il la mise en place d’un vote anticipé et électronique à la prochaine présidentielle ?  Un amendement a été déposé en ce sens au Sénat. » En réponse, le porte-parole souligne que le gouvernement soutient cette proposition, rappelant qu’il s’agit d’un engagement d’Emmanuel Macron en 2017. L’objectif : « Permettre un vote électronique aux Français qui le souhaitent. »

Mais la réforme n’a pas été adoptée, puisque l’amendement gouvernemental a été rejeté par les sénateurs le lendemain par 321 voix contre 23.

Après la propagation de la vidéo truquée, le porte-parole du gouvernement a publié un démenti sur Twitter lundi. « Ceci est un montage juxtaposant un extrait tronqué datant du 17/02 et un bandeau BFM récent. » Gabriel Attal a ajouté : « Ce type de manipulation est inacceptable. La campagne semble bel et bien avoir commencé pour certains et cela en dit long sur leurs futures méthodes. »