Renaud Muselier annonce qu’il va quitter Les Républicains

SUR LE DEPART Il dit regretter une « dérive politique » vers l’extrême droite de certains dont Eric Ciotti

F.Bi. avec AFP
— 
Renaud Muselier lors de sa réélection à la présidence de la région Pac le 2 juillet 2021
Renaud Muselier lors de sa réélection à la présidence de la région Pac le 2 juillet 2021 — CLEMENT MAHOUDEAU / AFP

« Je ne m’y retrouve pas. » Le président de la région Paca Renaud Muselier a annoncé ce mercredi sur LCI qu’il comptait quitter  Les Républicains, regrettant une « dérive politique » vers l’extrême droite de certains membres du parti dont Eric Ciotti, avec qui il a eu une passe d’armes mardi.

« Toute ma vie je me suis battu contre le Front national » et aujourd’hui « la question [de] notre porosité avec l’extrême droite […] n’est pas claire du tout », a affirmé Renaud Muselier, accusant Eric Ciotti de « véhiculer les idées de Zemmour à l’intérieur de LR ».

Il venait d’annoncer son soutien à Xavier Bertrand

Mardi, le patron de Paca avait apporté son soutien à Xavier Bertrand dans la course à l’investiture LR pour la présidentielle, tout en taclant le député des Alpes-Maritimes. Le président des Hauts-de-France « respecte nos valeurs, contrairement à certains de nos cadres qui trahissent notre héritage », a déclaré Renaud Muselier, ajoutant qu’Eric Ciotti a « du talent pour envoyer des signaux à l’extrême droite » dont « il est le faux nez ».

« Renaud Muselier a choisi de m’apporter son soutien, mais je ne peux en accepter les termes. Ses attaques contre Eric Ciotti et David Lisnard sont inacceptables », a réagi Xavier Bertrand, évoquant aussi le maire LR de Cannes, élu président de l'AMF.

Renaud Muselier avait aussi expliqué : « si Ciotti gagne le Congrès, j’irai directement chez Macron », ajoutant : « Ça n’arrivera jamais, je suis tranquille ». L’élu marseillais joindra-t-il plus rapidement le geste à la parole, comme Christian Estrosi avant lui ? Dimanche, le maire de Nice a signé avec d’autres une tribune du président de la République.