David Lisnard, maire LR de Cannes, élu à la tête de l'Association des maires de France

EDILE Au cours de sa campagne, l’élu de Cannes a été accusé « d’être niché dans son Palais des Festivals » et de ne pas comprendre les problèmes quotidiens des maires.

20 Minutes avec AFP
— 
David Lisnard lors du 103e Congrès des maires de France.
David Lisnard lors du 103e Congrès des maires de France. — Jacques Witt/SIPA

Le maire Les Républicains de Cannes, David Lisnard a été élu mercredi à la tête de l'influente Association des maires de France (AMF). Adoubé par le président sortant de l’AMF François Baroin, du même parti, l’actuel vice-président de l’association, 52 ans, se revendique comme un héritier de l’ancien maire RPR de Lons-le-Saunier Jacques Pélissard, qui a présidé l’association de 2004 à 2014 et avec lequel il a fait ses premières armes comme directeur de cabinet entre 1996 et 1999.

Au cours de sa campagne, l’élu de Cannes a reçu les critiques les plus virulentes de la part de son propre camp, à l’image de Renaud Muselier, le président de sa région qui l’a accusé « d’être niché dans son Palais des Festivals » et de ne pas comprendre les problèmes quotidiens des maires.

Chiraquien de toujours

Réélu en 2020 avec 88 % des voix, David Lisnard dirige Cannes depuis 2014, après en avoir été le premier adjoint (2008-2014) et l’adjoint au tourisme (2001-2008) dans l’équipe du sénateur LR et ancien publicitaire Bernard Brochand.

Né le 2 février 1969, chiraquien de toujours, David Lisnard a adhéré au RPR à 25 ans et soutenu François Fillon en 2017. Remarié à une journaliste de France 3 Côte d’Azur, l'édile est père de trois enfants.