Départ d’Angela Merkel : Macron va décorer la chancelière pour sa dernière visite

TSCHUSS La chancelière allemande se verra remettre la Grand-croix de la Légion d’Honneur

20 Minutes avec AFP
— 
Les deux dirigeants ont souvent le maximum pour aligner leurs positions, comme à Rome lors du G20.
Les deux dirigeants ont souvent le maximum pour aligner leurs positions, comme à Rome lors du G20. — Pavel Bednyakov/SPUTNIK/SIPA

La fin de règne d’Angela Merkel s’accompagne depuis plusieurs semaines d’une litanie d’hommages. Dernier en date, la volonté affichée du président français Emmanuel Macron de lui remettre les insignes de Grand’Croix de la Légion d’Honneur. Une manière d’honorer la longévité de la chancelière mais aussi les « années de travail fructueuses entre le président et la chancelière afin de renforcer la coopération bilatérale franco-allemande, marquée notamment par la signature du Traité d’Aix-la-Chapelle en 2019, et de contribuer au projet européen », souligne l’Elysée.

Une dimension européenne essentielle dans le discours d’Emmanuel Macron, qui répète que « l’Europe ne peut pas avancer si l’Allemagne et la France ne sont pas d’accord ». Il a choisi d’emmener Angela Merkel à Beaune, en Côte-d’Or, pour sa dernière visite en France en tant que chancelière. Ils visiteront les célèbres Hospices de Beaune, joyau architectural du XVe siècle de style gothique flamboyant, qui avaient déjà accueilli François Mitterrand et Helmut Kohl pour un dîner lors du 63e sommet franco-allemand en juin 1993.