Emmanuel Macron jouant avec un maillot siglé Pfizer et Moderna ? Gare au montage

FAKE OFF Si le président a bien disputé un match de foot caritatif au profit de l'opération Pièces jaunes, il n'a pas porté de maillot portant le logo des deux laboratoires pharmaceutiques

M.Co.
— 
Emmanuel Macron lors du match l'opposant à des soignants, le 14 octobre.
Emmanuel Macron lors du match l'opposant à des soignants, le 14 octobre. — Ian Langsdon/AP/SIPA
  • Un photomontage montrant Emmanuel Macron portant un maillot siglé Pfizer, Moderna et Rothschild & Co, une banque d’affaires, est relayé sur les réseaux sociaux.
  • Le président a bien chaussé les crampons le 14 octobre pour disputer un match caritatif, mais il n’a pas porté un tel maillot.

Emmanuel Macron, nouvel attaquant du « FC Pfizer » ? Sur Facebook, un internaute ironise au sujet d’un photomontage montrant le président de la République vêtu d’un maillot de foot sur lequel figurent les logos des laboratoires  Pfizer et Moderna.

On y distingue également le logo de la banque d’affaires Rothschild & Co, au sein de laquelle Emmanuel Macron a travaillé de 2010 à 2012, ainsi que ceux d'Adidas et du club sportif Variétés club de France.

Emmanuel Macron avec les logos ajoutés.
Emmanuel Macron avec les logos ajoutés. - Ian Langsdon/AP/SIPA

FAKE OFF

Le maillot que porte Emmanuel Macron a été modifié. Les logos des deux laboratoires ainsi que celui de la banque d’affaires ont été ajoutés sur une photo du président prise jeudi. Les nombreux clichés de la rencontre relayés par les agences de presse et la Fondation des Hôpitaux le montrent. 

Le chef de l’Etat a pris part jeudi à un match caritatif sous les couleurs du Variétés club de France. Le club francilien, rejoint pour l’occasion par Christian Karembeu, Robert Pirès ou encore Arsène Wenger, affrontait des soignants du centre hospitalier intercommunal de Poissy Saint-Germain-en-Laye (Yvelines). Le match a permis de récolter 50.000 euros au profit de la Fondation des Hôpitaux, présidée par Brigitte Macron. L’argent a été reversé à l’opération Pièces jaunes.

La présence d’autres sponsors sur le maillot porté par le président –et bien réels cette fois-ci– a toutefois fait réagir. Le président arborait notamment les logos de Criteo, une entreprise de reciblage publicitaire, de l’AFER (Association française de l’épargne et de retraite) et de Klésia, un groupe qui propose notamment des retraites complémentaires. La CGT a notamment republié une publication accusant Emmanuel Macron d’être un « homme-sandwich des retraites privées », alors qu'il a lancé en 2019 une vaste réforme des retraites, mise entre parenthèses en raison de la crise sanitaire.

Klesia avait déjà soutenu la Fondation des Hôpitaux quelques semaines auparavant, lors d’un match opposant le Variétés club de France à une équipe de parlementaires. La Poste, le site de paris en ligne Betclic, la fédération française de football ou le laboratoire Sanofi faisaient partie des sponsors.