Mali : Un hommage national sera rendu au caporal-chef décédé, Maxime Blasco

DEUIL Un premier hommage aura lieu dans la caserne de son bataillon, avant ensuite un hommage, peut-être aux Invalides.

Romarik Le Dourneuf
— 
Le caporal-chef Maxime Blasco est mort lors d'une action contre un groupe terroriste au Mali le 24 septembre 2021.
Le caporal-chef Maxime Blasco est mort lors d'une action contre un groupe terroriste au Mali le 24 septembre 2021. — Chef d'état-major des armées

Un hommage national sera rendu cette semaine à Maxime Blasco, le caporal-chef tué ce vendredi matin au Mali. Selon les informations du Journal du Dimanche, la cérémonie pourrait avoir lieu aux Invalides, sans que cela soit confirmé pour le moment.

Un hommage prévu aussi dans l’Isère

Maxime Blasco, décédé à l’âge de 34 ans alors qu’il était déployé dans le cadre l’opération Barkhane, appartenait au 7e bataillon des chasseurs alpins basé à Varces (Isère). Une cérémonie d’hommage devrait également y avoir lieu dans le courant de la semaine, pour être « entouré de ses frères d’armes du bataillon », a expliqué le colonel Erwan Le Calvez à France Bleu.

Ce mari et père de famille, tireur d’élite, s’était illustré en 2019 par un acte héroïque en extirpant des camarades d’un hélicoptère abattu dans le désert malien, malgré des vertèbres fracturées.