Marseille : Ce que l’on sait du plan de rénovation urbaine en préparation après la visite de Macron

URBANISME La mairie de Marseille et la métropole ont présenté à la ministre déléguée à la Ville une liste d’une centaine d’écoles, équipements sportifs ou encore culturels nécessitant d’être rénovées rapidement

Mathilde Ceilles
— 
Le port de Marseille qui s'étend vers les quartiers Nord.
Le port de Marseille qui s'étend vers les quartiers Nord. — ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
  • « Près de 106 opérations ont été identifiées par les collectivités territoriales », annonce la ministre déléguée à la Ville Nadia Hai à propos du plan de rénovation urbaine, annoncée par Emmanuel Macron, lors de sa visite à Marseille début septembre.
  • Une partie conséquente de ses équipements à rénover se trouvent dans les quartiers Nord.
  • Le gouvernement s’est engagé ce lundi à fournir aux collectivités une enveloppe de 600 millions d’euros.

C’était une des annonces d’Emmanuel Macron lors de sa dernière visite à Marseille. Ce lundi, la ministre déléguée en charge de la Ville Nadia Hai a présidé dans la matinée une réunion de travail en préfecture sur le plan de rénovation urbaine en préparation à Marseille, en compagnie de la présidente de la métropole Martine Vassal et l’adjointe au maire de Marseille Samia Ghali.​ Alors que les retards s’accumulent à Marseille, 20 Minutes fait le point sur ce plan dont les contours se dessinent peu à peu.

Quels types d’infrastructures sont concernés ?

Le plan en préparation entre les collectivités locales et l’Etat, à travers l’agence nationale de rénovation urbaine, ne couvrirait pas seulement le bâti, selon nos informations. « Il y aura aussi des écoles ou des équipements sportifs », précise auprès de 20 Minutes la ministre chargée de la Ville. D’autres structures seraient concernées selon la ville de Marseille, comme « les crèches​, les centres sociaux ou encore les structures culturelles ». La mairie précise avoir pu avancer « sur les besoins nouveaux en équipements publics dans les quartiers prioritaires », ce qui laisse penser qu’une partie conséquente de ses équipements à rénover se trouvent dans les quartiers Nord.

Combien d’opérations vont être concernées ?

« Près de 106 opérations ont été identifiées par les collectivités territoriales, indique Nadia Hai. Elles sont à des étapes différentes : certaines relèvent de la sécurisation, d’autres de l’identification. Sur le calendrier, je laisse les collectivités territoriales s’entendre et définir les urgences, mais nous avons pour projet que cela aboutisse très vite. » Lors de sa visite à Marseille, Emmanuel Macron s’était montré particulièrement sévère envers ce qu’il appelait les « chicayas locaux », pour désigner le climat de tension qui règne entre la métropole, présidée par la candidate LR malheureuse aux municipales Martine Vassal, et la nouvelle municipalité de gauche emmenée aujourd’hui par le socialiste Benoît Payan.

« Désormais, on a établi un dialogue estime Nadia Hai. Ce point d’étape sera suivi de conclusions qui seront rendues en octobre. » La ministre promet la validation des premierz dossiers dès le début de l’année 2022, soit quelques mois avant le premier tour des élections présidentielles.

Combien l’Etat va-t-il débourser ?

Conformément aux promesses d’Emmanuel Macron, le gouvernement s’est engagé ce lundi à fournir aux collectivités une enveloppe de 600 millions d’euros, au lieu des 300 millions d’ores et déjà validés. En avril dernier, à la suite d’un comité national d’engagement, l’Etat avait en effet acté le financement de 14 nouveaux projets.