Présidentielle 2022 : Comme en 1988, l'écologiste Antoine Waechter candidat

CAMPAGNE L'Alsacien ne représentera pas le Mouvement écologiste indépendant (MEI)

T.G. avec AFP
— 
Antoine Waechter, ici devant Yannick Jadot, un possible adversaire.
Antoine Waechter, ici devant Yannick Jadot, un possible adversaire. — PATRICK GELY/SIPA

Trente-trois ans plus tard, il repart en campagne. A la veille de la primaire écologiste, qui doit désigner le candidat soutenu par EELV pour la présidentielle, le candidat des Verts à la présidentielle de 1988 Antoine Waechter, a annoncé ce mercredi sa candidature sous la bannière du Mouvement écologiste indépendant (MEI).

« Constatant le caractère utopique de rassembler les écologistes », Antoine Waechter, l’un des fondateurs du mouvement écologiste en France, souhaite par sa candidature « affirmer beaucoup plus fortement ce qui fait l’identité de la pensée écologiste elle-même, au-delà de la droite et de la gauche ».

Ingénieur écologue de 72 ans, maire adjoint de Fulleren (Haut-Rhin), Antoine Waechter avait rassemblé 3,8 % des voix au premier tour de l’élection présidentielle de 1988. Il n’avait pas obtenu les 500 parrainages nécessaires en 1995.