Aix-en-Provence : Maryse Joissains démissionne de son poste de maire qu’elle occupait depuis 2001

SANTE La maire d'Aix-en-Provence, Maryse Joissains, va démissionner de son poste qu'elle occupe depuis 2001, a priori pour des raisons de santé

Adrien Max
— 
Maryse Joissains-Massini en 2019
Maryse Joissains-Massini en 2019 — Pascal GUYOT / AFP

Une longue page se tourne à Aix-en-Provence. La maire de la deuxième ville des Bouches-du-Rhône, Maryse Joissains démissionne de son poste de maire, qu’elle occupe depuis 2001, annonce-t-elle dans un communiqué. « C’est avec une vive émotion et un serrement de cœur que je me vois contrainte pour des raisons de santé de démissionner de mes fonctions de maire d’Aix-en-Provence », écrit-elle.

« J’en suis ressortie quasi aveugle »

« Je comptais annoncer ma décision lors d’une conférence de presse, mais ma santé ne me permettra malheureusement pas de faire face à cette nouvelle émotion », poursuit-elle. Maryse Joissains avait pu conserver son poste de maire, après un quatrième mandat remporté en juin 2020 grâce à son pourvoi en cassation, suspendant sa condamnation à huit mois de prison avec sursis et trois ans d’inéligibilité pour prise illégale d’intérêt et détournement de fonds prononcé en 2020.

Elle avance d’ailleurs, comme explication à ses problèmes de santé, cette condamnation : « Au lendemain du dernier jugement, le 7 décembre dernier, l’émotion a été si forte qu’elle a provoqué mon hospitalisation d’urgence en soins intensifs durant dix jours. J’en suis ressortie quasi aveugle. Neuf mois après, ma vision n’est pas revenue et je suis contrainte de prendre du recul et de me soigner. » Son premier adjoint, Gérard Bramoullé va assurer l’intérim jusqu’à l’élection d’un prochain maire, mais Maryse Joissains reste au sein du conseil municipal, tout comme à la tête du conseil de territoire du pays d’Aix.