Européennes: Waechter part à la bataille, Lalanne pourrait être tête de liste

POLITIQUE L'ancien candidat à la présidentielle de 1988 s'est allié avec Génération écologie et la France en action...

20minutes.fr, avec agence

— 

Ici aucun docteur ne vient après 20 heures. On est les derniers des derniers. Qu'un artiste comme Francis Lalanne s'intéresse à nous, ça fait chaud au coeur", explique Goretta, une Tzigane d'un campement de la 2e circonscription de Strasbourg où le chanteur est candidat.
Ici aucun docteur ne vient après 20 heures. On est les derniers des derniers. Qu'un artiste comme Francis Lalanne s'intéresse à nous, ça fait chaud au coeur", explique Goretta, une Tzigane d'un campement de la 2e circonscription de Strasbourg où le chanteur est candidat. — Frédérick Florin AFP
La famille écologiste dite «indépendante» se rassemble pour les européennes. Le Mouvement écologique indépendant (MEI) d'Antoine Waechter et Génération écologie (GE) de Brice Lalonde présenteront des listes aux européennes dans l'Alliance écologiste indépendante. Le parti la France en action (FEA) - un moment mis en cause pour ses supposés liens avec des sectes - fera aussi partie de la plateforme. Allié en 2004 avec le parti  «La France d'en bas», ce parti avait réalisé 1,5% des suffrages en 2004.

Le mouvement sera présent dans «cinq à huit régions» aux européennes, avec l'ambition de «devenir le premier mouvement écologiste de France», ont annoncé ses représentants mercredi. Le comité national de l'AEI doit se réunir d'ici 15 jours pour valider les têtes de liste et les équipes. Antoine Waechter devrait mener le mouvement dans l'Est, Jean-Marc Governatori (FEA) en Ile-de-France, Jean-Noël Debroise (Génération Ecologie) dans l'Ouest. Le chanteur Francis Lalanne pourrait être tête de liste dans le Sud-Ouest ou le Sud-Est.

Europe-Ecologie, avec qui Antoine Waechter était en discussion jusqu'à début janvier, «ne nous a fait aucune place, notre composante a été exclue», selon l'ancien candidat à la présidentielle de 1988 (3,7%).  Antoine Waechter avait quitté les Verts en 1994, suite à un désaccord avec les alliances à gauche conclues par le parti. «Il faut voir ce qu'il nous proposait comme tête de liste», répond un responsable d'Europe-Ecologie, faisant référence à Francis Lalanne, un choix jugé «pas sérieux» selon lui.