Vaccination : Emmanuel Macron invite les Français à lui poser des questions sur Instagram et TikTok

EPIDEMIE Le chef de l’Etat a posté une vidéo présentant le projet de « foire aux questions » sur les réseaux sociaux

H.S.
— 
Capture d'écran de la vidéo postée lundi 2 août par Emmanuel Macron
Capture d'écran de la vidéo postée lundi 2 août par Emmanuel Macron — Emmanuel Macron/Instagram

Moins de 48 heures après les manifestations des opposants au pass sanitaire qui ont rassemblé plus de 200.000 personnes en France, le président de la République a décidé de s’adresser directement aux sceptiques. Dans une vidéo postée ce lundi sur ses comptes Instagram et TikTok, Emmanuel Macron invite les Français à l’interroger directement sur la vaccination anti-covid.

Des réponses « claires et directes »

T-shirt sombre sur fond de drapeau tricolore, le chef de l’Etat explique en préambule : « Depuis le début de l’été, nous entendons beaucoup parler de la quatrième vague et de la seule arme que nous avons face à elle : le vaccin (…) Au moment où je vous parle, il y a un peu plus de 35 millions d’entre nous qui ont reçu les deux doses et qui sont donc dûment vaccinés. »

S’adressant directement aux citoyens encore hésitants, il ajoute : « Je sais que pourtant beaucoup parmi vous s’interrogent encore, ont peur. Beaucoup entendent de fausses informations, de fausses rumeurs, parfois n’importe quoi il faut le dire (…) j’ai décidé de répondre directement à vos questions. Allez-y, posez-les moi et j’essaierai d’être le plus clair et le plus direct possible. »

Déjà une première réponse à une question

Et la première question et sa réponse n’ont pas tardé à tomber, toujours sur les comptes Instagram et TikTok du président sur lesquels une nouvelle vidéo a été publiée peu après 16h. Cette question ? « Je suis jeune, en bonne santé, je n’ai donc pas de raisons de me faire vacciner parce que je ne ferai pas de formes graves du Covid », lit Emmanuel Macron. « D’abord, on est jamais sûr, répond le président. Il y a des jeunes en bonne santé qui se sont retrouvés à l’hôpital, aux urgences. Ensuite, il y a ce qu’on appelle le Covid long, qui peut toucher beaucoup de jeunes. Vous ne vous retrouvez pas forcément aux urgences, mais pendant des mois et des mois, vous avez un sentiment de fatigue, des difficultés à respirer. Cela arrive, je l’ai vu. »

Emmanuel Macron donne un dernier argument encore. « Si vous ne le faites pas pour vous, faite le pour vos proches », insiste-t-il. Vous faire vacciner, c’est réduire le risque de contaminer d’autres, en particulier dans vos familles."