Avant d’aller à Lourdes, Emmanuel Macron fera étape sur le Tour de France jeudi

PELERINAGE Jeudi, Emmanuel Macron suivra la dernière étape pyrénéenne du Tour, dans les Hautes-Pyrénées de son enfance, avant de se rendre à Lourdes le lendemain

20 Minutes avec AFP
— 
Emmanuel Macron sur le Tour de France, en juillet 2017.
Emmanuel Macron sur le Tour de France, en juillet 2017. — Clatot-Pool - Sipa

Il adore les « grands moments d’héroïsme sportif » que procure le Tour de France et ne dérogera donc pas à la tradition. Emmanuel Macron sera sur la Grande boucle jeudi, à l’occasion de la toute dernière étape pyrénéenne entre Pau et Luz-Ardiden, dont le point d’orgue sera l’ascension du Tourmalet.

En 2019, le Président de la République avait déjà choisi l’étape du Tourmalet pour faire une apparition sur la course. A l’époque, il avait félicité deux Français, le vainqueur du jour Thibaut Pinot et le maillot jaune du moment Julian Alaphilippe.

« Embrasser le pays et ses paysages »

« C’est un de ces moments où vous pouvez embrasser le pays et ses paysages », a confié le chef de l’Etat récemment au magazine Zadig, y témoignant aussi de son amour pour les Hautes-Pyrénées, où il passait dans son enfance ses vacances auprès de ses grands-parents. Avant de monter dans la voiture du directeur de course Christian Prudhomme, Emmanuel Macron débutera son étape par une visite du village de Sainte-Marie-de-Campan où il rencontrera des spectateurs, des habitants et des élus.

La visite présidentielle dans les Pyrénées se poursuivra vendredi avec d’abord une rencontre avec les salariés du site de Bagnères-de-Bigorre où le constructeur espagnol CAF construit du matériel roulant ferroviaire. France Relance y a investi 25 millions d’euros qui permettront, selon l’Elysée, la création sur place de 200 à 250 emplois. Ce séjour provincial s’achèvera à Lourdes par un échange avec les acteurs du tourisme et une visite du sanctuaire qui peine à retrouver son flux de pèlerins en pleine crise sanitaire.