Le regard du secrétaire d’État américain sur la situation des Ouïghours

POLITIQUE Chaque jour, « 20 Minutes » vous conseille des vidéos réalisées par son partenaire Brut

20 minutes avec Brut.
— 
Anthony Blinker, pour Brut.
Anthony Blinker, pour Brut. — Capture d'écran

Vendredi 25 juin, Anthony Blinken, secrétaire d’État américain, a répondu aux questions de notre partenaire Brut. Concernant la protection des Ouïgours, il explique que les États-Unis sont prêts à mettre en place un certain nombre de sanctions à l’égard de la Chine. L’objectif ? Œuvrer pour un changement rapide de la situation. Il explique toutefois : « Les sanctions, c’est un outil important mais qui peut avoir des conséquences perverses ». En raison des enjeux géopolitiques et de la puissance économique que représente la Chine, des sanctions mal gérées pourraient également empirer les conditions de vie de la population Ouïgours et aggraver le problème.

« Il y a rarement une réponse simple, rapide, comme si on allumait la lumière », déplore Anthony Blinken qui reconnaît la complexité de la situation. Découvrez son intervention dans cette vidéo.