Régionales 2021 en Auvergne Rhône-Alpes : Une candidate RN relayait des messages antisémites et complotistes

RESEAUX SOCIAUX Juliette Planche, sixième sur la liste du RN aux Régionales, a depuis supprimé son compte Twitter, ouvert en janvier

A.V.

— 

Des réseaux sociaux sur un smartphone (illustration).
Des réseaux sociaux sur un smartphone (illustration). — Jaap Arriens/Sipa USA/SIPA

Selon des informations publiées par Médiapart, captures d’écrans à l’appui, Juliette Planche, candidate du RN aux régionales en Auvergne Rhône-Alpes et aux départementales à Saint-Etienne, a relayé sur son éphémère compte Twitter des messages aux accents antisémites et complotistes.

Un compte ouvert en janvier… fermé en mai

« Si vous voulez lutter contre l’antisémitisme, il faut éradiquer l’impudence juive », relayait-elle, par exemple, le 20 mai dernier, rapporte Médiapart. Ouvert en janvier, ce compte personnel, où Juliette Planche se présentait comme une « catholique légitimiste », c’est-à-dire royaliste, a été supprimé fin mai.

Elle « ne peut pas être retirée des listes qui sont déposées, mais elle sera suspendue pour le reste de la campagne », a annoncé Andréa Kotarac, chef de file aux régionales du mouvement de Marine Le Pen. Celui-ci a jugé que ces tweets n’étaient « en rapport ni avec (ses) valeurs », étant « petit-fils de résistant, ni avec celles de Marine Le Pen ». Il a assuré avoir « suivi la procédure légale interne du parti pour faire en sorte qu’il prenne les mesures appropriées ». « La commission a adressé une convocation à l’intéressée », a-t-il conclu.