Législative partielle : Avec la victoire de Victor Habert-Dassault, la 1ere circonscription de l’Oise reste chez les Dassault

DYNASTIE Le jeune homme de 28 ans a remporté, sous l’étiquette LR, le fauteuil de son oncle Olivier décédé le 7 mars dans l’accident de son hélicoptère

20 Minutes avec AFP
— 
L’Assemblée nationale, le 1er juin 2021.
L’Assemblée nationale, le 1er juin 2021. — Jacques Witt/SIPA

Le nom Dassault va continuer d’être inscrit dans la liste des noms des élus de l’ Assemblée nationale. Victor Habert-Dassault a en effet été élu dimanche à 28 ans député LR de la 1ère circonscription de l’Oise. Il a battu très largement (80,41 % contre 19,59 %) la candidate RN Claire Marais-Beuil, sur fond de participation en berne, à 24,34 % de inscrits.

Ce quasi novice en politique, raillé par ses détracteurs pour son « parachutage » mais loué par ses soutiens pour sa « motivation », succède à son oncle Olivier Dassault, député de l’Oise depuis 2002, fils de Serge Dassault et petit-fils de Marcel Dassault, et l’une des plus grandes fortunes de France, décédé le 7 mars dernier dans l’accident de son hélicoptère.

« On ne naît pas Dassault. On le devient »

Ce drame a conduit Victor Habert-Dassault à « accélérer sa décision », a expliqué le jeune homme au Courrier Picard. « Mes études d’avocat sont terminées. Si je veux choisir un chemin, c’est maintenant », déclarait-il. « On ne naît pas Dassault. On le devient. J’assume un destin tragique que je n’ai pas voulu. Je suis fait d’un bois qui m’oblige. Si je ne répondais pas à ce moment dans l’histoire qui lie ma famille et l’Oise, je le regretterais probablement toute ma vie », poursuivait le candidat.

Avocat, passé par la London School of Economics, il indique avoir « participé à la campagne de Valérie Pécresse en Ile-de-France » et connu une « expérience d’attaché parlementaire auprès de Jérôme Chartier (LR) ». Avec son élection, la dynastie Dassault ne s’éteint donc pas en politique.