Départementales à Marseille : Hassen Hammou dépose plainte après des injures racistes taguées sur ses affiches électorales

RACISME Hassen Hammou, candidat de l’union dans la gauche dans le sixième canton de Marseille aux élections départementales, espère une condamnation unanime des autres candidats

Alexandre Vella

— 

Hassen Hammou.
Hassen Hammou. — M.Penverne

« Arab (sic) = terroriste = chien » ; « les arabes dehors », ou encore « bougnoules ». Les mots portés au feutre sur sept affiches électorales dans trois points de collage différents du 13e arrondissement de Marseille ne laissent guère de doute quant à la nature raciste des propos. « Le racisme n’est pas une opinion mais un délit », rappelle Hassen Hammou, candidat aux élections départementales de ce mois de juin. Les faits remontent au 1er juin dernier mais la plainte pour « injures racistes » a été déposée ce vendredi au commissariat du 14e arrondissement.

« J’attends des autres candidats du canton une dénonciation unanime de ces choses-là », a ajouté Hassen Hammou. Dans la foulée, le candidat aux départementales a fait savoir avoir mis en place un « comité de vigilance de campagne sous la présidence de Serge Quaziz, ancien conseiller municipal de Marseille et membre de la communauté juive ».