Les syndicats de police reçus lundi par Jean Castex après les meurtres de Rambouillet et d'Avignon

RENCONTRE Le Premier ministre avait déjà annoncé des fonds supplémentaires pour sécuriser les commissariats

20 Minutes avec AFP

— 

Le Premier ministre, Jean Castex, préside, le 30 avril 2021, la cérémonie d'hommage national à la fonctionnaire de police tuée à Rambouillet une semaine plus tôt.
Le Premier ministre, Jean Castex, préside, le 30 avril 2021, la cérémonie d'hommage national à la fonctionnaire de police tuée à Rambouillet une semaine plus tôt. — STEPHANE LEMOUTON-POOL/SIPA

Jean Castex recevra lundi les syndicats de police, quelques jours après les meurtres d'une fonctionnaire de police à Rambouillet et d'un policier à Avignon, a-t-on appris samedi auprès de Matignon. Le Premier ministre avait déclaré vendredi qu'il recevrait les syndicats de police, en compagnie du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, « en début de semaine prochaine ».

Cette réunion aura lieu lundi à 19h45, a précisé samedi l’entourage du chef du gouvernement. Face à « l’impérieuse nécessité de protéger celles et ceux qui nous protègent », 10 millions d’euros supplémentaires vont être débloqués pour « renforcer la sécurité des commissariats de police » et la généralisation des caméras-piétons individuelles sera mise en œuvre « cet été », a annoncé vendredi Jean Castex.

Mercredi en fin de journée à Avignon, un policier envoyé avec son équipage sur les lieux d’un attroupement autour d’un point de deal a été tué par balle par une des personnes présentes. La mort de ce policier de 36 ans, après celle fin avril de Stéphanie Montfermé, administrative au commissariat de Rambouillet, par un Tunisien radicalisé, a plongé l’ensemble de la police dans la stupeur, voire la colère.

L’ensemble des syndicats de police a appelé jeudi à une « marche citoyenne » le 19 mai à Paris, après un hommage dimanche à Avignon à leur collègue tué dans cette ville, et décidé de suspendre leur participation le 17 mai au « Beauvau de la sécurité ».