Toulouse : Jean Castex vient annoncer samedi 200 millions d’euros pour la troisième ligne de métro

FINANCEMENT Le Premier ministre se rendra ensuite dans le Gers où il doit annoncer le financement du dernier tronçon à 2x2 voies de la RN124

B.C.
— 
Jean Castex et le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc (LR), lors d'une précédente visite.
Jean Castex et le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc (LR), lors d'une précédente visite. — FRED SCHEIBER / SIPA

Jean Castex est en visite dans le Sud-Ouest ce samedi matin. Avant de se rendre dans son Gers natal, le Premier ministre fera un crochet par  Toulouse. Et il ne vient pas les mains vides. Accompagné de la ministre la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, Jacqueline Gourault, il annoncera lors de sa venue la participation de l’Etat à la troisième ligne du métro à hauteur de 200 millions d’euros.

Une contribution versée au plus gros projet d’infrastructure toulousain de la décennie dans le cadre de France Relance qui prévoit un milliard d’euros pour le développement des transports en commun. Un montant égal à celui qui était attendu par les élus pour cette ligne Toulouse Aerospace Express dont le budget global est évalué à 2,7 milliards d’euros.

Longue de 27 km, elle doit relier Colomiers à Labège, via la zone aéronautique et la gare Matabiau, et sera mise en service en 2028, en non 2025 comme annoncé initialement.

Après la Ville rose, Jean Castex prendra la route du Gers, notamment de Gimont où il annoncera le financement de la mise à 2x2 voies du dernier tronçon de la RN124 entre Gimont et L’Isle-Jourdain.