Départementales en Loire-Atlantique : Surprise ! Le président Philippe Grosvalet (PS) quitte la vie politique

POLITIQUE Le socialiste ne se représentera pas à sa succession

Julie Urbach
— 
Philippe Grosvalet, le 15 avril 2021 à Nantes
Philippe Grosvalet, le 15 avril 2021 à Nantes — J. Urbach/ 20 Minutes

Le secret était bien gardé. Ce jeudi après-midi, le président du conseil départemental de Loire-Atlantique Philippe Grosvalet a pris les journalistes de court lors d’une conférence de presse improvisée dans la rue, à quelques dizaines de mètres de l’Hôtel du département. Après deux mandats, le socialiste, âgé de 62 ans, a annoncé sa décision de ne pas se présenter à l’élection départementale de juin prochain. « Les dix dernières années ont été passionnantes d’engagements et de responsabilités, a-t-il confié. Mais le moment est venu de la continuité de l’action politique que j’ai portée. Le renouvellement est une nécessité, et cette décision est mûrement réfléchie et préparée. »

L’homme, qui a endossé des responsabilités depuis 1989, d’abord au sein du conseil municipal de Saint-Nazaire, va passer le flambeau au conseiller général Michel Ménard, 59 ans, qui sera candidat pour porter la liste de la majorité sortante. « J’ai toute confiance en lui, il a les compétences et l’expérience, nous partageons les mêmes valeurs. »

PS et EELV partent ensemble

Lors de cette annonce, Philippe Grosvalet a confirmé que contrairement à la dernière fois, PS et EELV feront liste commune pour les prochaines départementales en Loire-Atlantique. Il participera à la campagne avant de quitter la vie politique, qu’il fera discrètement dans la mesure où il n’y aura pas de session départementale entre temps. S’il est resté discret sur son avenir, Philippe Grosvalet a assuré qu’il ne se présentera à aucune autre élection.