Propreté à Paris : La ville est « plus belle » depuis l’arrivée de la gauche, répond Anne Hidalgo

PARIS La maire de Paris a répondu aux attaques sur le manque d'entretien de la ville et de son mobilier urbain

T.L.G.

— 

La maire de Paris, Anne Hidalgo, au Panthéon, lors des commémorations du 11-Novembre en 2020.
La maire de Paris, Anne Hidalgo, au Panthéon, lors des commémorations du 11-Novembre en 2020. — Ludovic MARIN / POOL / AFP

Anne Hidalgo contre-attaque. Depuis fin mars, la maire de Paris est matraquée sur Twitter pour le manque de propreté dans les rues de la ville, mais aussi sur l’entretien et le choix du mobilier urbain. L’élue socialiste est la cible des attaques de l’opposition, et d’internautes sur Twitter derrière le mot-dièse #saccageParis.

Anne Hidalgo, qui a dénoncé une « campagne de dénigrement », a été interrogée sur le sujet ce jeudi matin sur France 2. La capitale est-elle plus belle depuis son premier mandat, en 2014 ? « Oui », a répondu l’édile. « Depuis 20 ans, depuis l’arrivée de Bertrand Delanoë [en 2001], puis en 2014. Et d’ailleurs tous les classements internationaux et le rayonnement qu’a repris Paris le prouvent ».

Des promesses sur la propreté

« Nous avons montré que nous sommes une capitale avec un patrimoine exceptionnel, j’ai beaucoup rénové ce patrimoine parisien (…) Je pense à beaucoup beaucoup d’embellissements qui ont été faits », s’est félicitée la maire de Paris, rappelant à ses adversaires que les électeurs l’avaient d’ailleurs réélue aux dernières municipales.

Anne Hidalgo a promis d’engager « avant l’été » la décentralisation de certaines compétences, dont la propreté, de la mairie centrale vers les 17 mairies d’arrondissement. Elle a aussi maintenu vouloir doubler, au cours de son second mandat, de 500 millions à un milliard d’euros le budget dédié à l’entretien et à la rénovation des rues de la capitale.