Polémique sur le « rêve aérien » : Jean-Baptiste Djebbari veut décorer les présidents d’aéroclubs de Poitiers

SYMBOLE Le ministre délégué aux Transports veut ainsi afficher son soutien aux aéroclubs après les propos de la maire EELV de Poitiers

20 Minutes avec AFP

— 

Le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, à Dijon le 4 mars 2021.
Le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, à Dijon le 4 mars 2021. — TARDIVON JC/SIPA

Le ministre délégué aux Transports entre à son tour dans la polémique sur le « rêve aérien ». Afin de marquer son soutien après la baisse des subventions votée le 29 mars par le conseil municipal de Poitiers, Jean-Baptiste Djebbari veut obtenir une décoration pour les présidents d’aéroclubs de la ville, a indiqué son entourage.

« A travers ce geste, il veut soutenir toute la communauté, valoriser l’action menée par les aéroclubs sur tout le territoire, notamment en faveur d’enfants et de leurs rêves », précise-t-on de même source. Ces propos font écho à ceux de la maire écologiste de Poitiers, Léonore Moncond’huy, pour qui « l’aérien, c’est triste, mais ne doit plus faire partie des rêves d’enfants aujourd’hui ».

L’entourage du ministre n’a cependant pas précisé quelle décoration était susceptible d’être décernée à Jean-Marie Arnault et Alain Martin, les présidents des deux aéroclubs. Selon le Parisien, il s’agirait de la légion d’honneur.