Montpellier : Le maire PS Michaël Delafosse a reçu le prix de l’élu local de l’année

DISTINCTION Il a été récompensé lors de la 29e cérémonie des prix du Trombinoscope

N.B.

— 

Michaël Delafosse (PS), ici sur la place de la Comédie, est candidat à la mairie de Montpellier.
Michaël Delafosse (PS), ici sur la place de la Comédie, est candidat à la mairie de Montpellier. — Nicolas Bonzom / Agence Maxele Presse

Le maire de Montpellier (Hérault), Michaël Delafosse (PS), a été sacré « élu local de l’année » lors de la 29e cérémonie des prix du Trombinoscope,​ mercredi, à l’Assemblée nationale, qui récompense « l’action et le professionnalisme de personnalités politiques ».

La distinction salue « des convictions affirmées, des engagements mis en œuvre et une modernité territoriale », selon les mots du journaliste Emmanuel Kessler, de Public Sénat, rapportés par la ville, dans un communiqué. « Côté idées, il incarne une gauche sociale, écolo et offensive sur la sécurité », a noté celui qui lui a remis son prix. La mise en place de la gratuité des transports en commun (pour l’instant seulement le week-end) et de la charte de la laïcité à Montpellier a été saluée lors de la cérémonie.

« Une nouvelle dynamique à l’œuvre »

« Cette distinction récompense une nouvelle dynamique à l’œuvre pour replacer Montpellier parmi les métropoles de premier rang en France, se réjouit Michaël Delafosse. Ce prix souligne le rôle déterminant des collectivités locales aujourd’hui, la crise sanitaire le montre avec force. J’aime à dire que faire réussir sa ville, c’est faire réussir son pays. »

Michaël Delafosse, 43 ans, qui s’est investi lorsqu’il était lycéen, puis étudiant, dans des syndicats, a été élu avec le soutien d’EELV maire et président de la métropole de Montpellier en juillet dernier. Il fut, en 2008, élu conseiller municipal sous la mandature d’Hélène Mandroux (PS), où il a occupé les fonctions d’adjoint au maire délégué à la culture puis à l’urbanisme, avant de rejoindre l’opposition, après l’élection de Philippe Saurel (divers gauche).

Lors de cette cérémonie, la maire de Paris, Anne Hidalgo (PS), a reçu le prix de la Personnalité politique de l’année 2020. Celui de la révélation politique a été décerné à Eric Dupond-Moretti, nommé ministre de la Justice en juillet. Et le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire a reçu le prix de ministre de l’année.