Coronavirus : Macron traité à l’hydroxychloroquine, comme le suggère Bigard ? Son entourage dément

FAKE OFF Sollicité par « 20 Minutes », L’entourage du chef de l’Etat dément les suppositions faites par l’humoriste dans la version longue du documentaire controversé « Hold-Up », disponible depuis lundi

P.B, avec A.O.

— 

Emmanuel Macron porte un masque lors d'une visite à Pantin, le 7 avril 2020.
Emmanuel Macron porte un masque lors d'une visite à Pantin, le 7 avril 2020. — Gonzalo Fuentes/AP/SIPA

C’est un démenti catégorique. « Non, le président n’a pas été soigné avec de l’hydroxychloroquine lorsqu’il a été diagnostiqué positif au Covid-19 en décembre dernier », indique l’entourage du chef de l’Etat à 20 Minutes. Une réponse qui fait suite aux suppositions de l’humoriste Jean-Marie Bigard dans la version longue de Hold-Up, ce documentaire controversé qui comprend de nombreuses informations erronées sur le coronavirus, disponible depuis lundi.

Dans un entretien filmé à une date non précisée, Jean-Marie Bigard revient sur sa conversation téléphonique du printemps dernier avec Emmanuel Macron : « Je lui ai dit : ''Président, franchement, vous attrapez le Covid, est-ce vous faites le protocole du professeur Raoult ?''. Il m’a dit ''Bien sûr, le jour même'' », affirme Bigard. Emmanuel Macron a-t-il effectivement suivi ce traitement six mois plus tard ? 

Dans Hold-Up, l’humoriste spécule : « Ça je ne le sais pas, je n’en ai pas la preuve, vraisemblablement il a attrapé le Covid, mais je pense qu’il a dû lui aussi bénéficier de ce protocole. » Des spéculations qu’a donc démenties l'entourage du chef de l’Etat. Il faut dire qu'Emmanuel Macron avait écarté en juillet la possibilité de suivre un traitement à base d'hydroxychloroquine en raison de l'absence de travaux scientifiques concluant à son efficacité. 

En mai dernier, Donald Trump avait révélé qu’il prenait de l’hydroxychloroquine de manière préventive. Son traitement n’avait toutefois pas duré et il n’en a pas reçu lorsqu’il a contracté le coronavirus à l’automne. En août dernier, une analyse détaillée de 29 études publiée dans la revue Clinical Microbiology and Infection avait confirmé que « l’hydroxychloroquine n’est pas efficace [contre le Covid-19] et la combinaison avec de l’azithromycine augmente la mortalité ».