Régionales en Bretagne : Isabelle Le Callennec conduira la liste des Républicains

ELECTIONS La maire de Vitré est une proche de François Fillon

C.A. avec AFP

— 

Isabelle Le Callennec sera tête de liste Les Républicains pour les élections régionales en Bretagne.
Isabelle Le Callennec sera tête de liste Les Républicains pour les élections régionales en Bretagne. — C. Allain / APEI / 20 Minutes
  • Isabelle Le Callennec a annoncé qu’elle sera tête de liste pour Les Républicains aux prochaines élections régionales en Bretagne.
  • Elle tentera de ravir la région aux socialistes, qui la tiennent depuis l’élection de Jean-Yves Le Drian en 2004, à qui a succédé Loïg Chesnais-Girard.
  • Seul LREM n’a pas désigné sa tête de liste bretonne pour ces élections.

Le casting est complet ! Jeudi, l’ancienne conseillère de François Fillon Isabelle Le Callennec a annoncé qu’elle sera tête de liste pour Les Républicains aux prochaines élections régionales en Bretagne. Agée de 54 ans, l’actuelle maire de Vitré (Ille-et-Vilaine) est présentée depuis plusieurs années comme l’un des espoirs de la droite bretonne. Elle vient compléter un casting déjà bien étoffé en Bretagne et tentera de ravir la région aux socialistes, qui la tiennent depuis l’élection de Jean-Yves Le Drian en 2004. C’est désormais son successeur Loïg Chesnais-Girard qui préside l’assemblée. Ce dernier a récemment annoncé qu’il était candidat à sa réélection.

Elue maire de Vitré en 2020​ après 43 ans de règne de son mentor Pierre Méhaignerie, Isabelle Le Callennec s’était rapprochée de François Fillon lorsque ce dernier était candidat à l’élection présidentielle. Nommée porte-parole de la campagne, elle avait endossé le rôle de seconde vice-présidente des Républicains, jusqu’à l’élimination de l’ancien Premier ministre au premier tour.

« Une priorité : le développement économique et l’emploi »

Conseillère départementale d’Ille-et-Vilaine depuis 2015 et députée LR de 2012 à 2017, l’élue de 54 ans a annoncé sa candidature dans un communiqué et à travers une interview accordée au Télégramme ce jeudi​. « Je suis candidate au conseil régional de Bretagne, la région de mes racines, de ma vie et de mon cœur. Je veux hisser haut la Bretagne avec une priorité : le développement économique et l’emploi », évoquant son « exigence pour la protection de notre environnement » et sa « conviction forte pour la cohésion sociale ».

LR réunit mercredi sa commission nationale d’investiture qui doit trancher sur son candidat en Bretagne. Initialement prévues en mars, les élections régionales et départementales ont été reportées en raison de la crise sanitaire et devraient se tenir en juin.

En Bretagne, plusieurs candidats se sont déjà positionnés. Loïg Chesnais-Girard emmènera une liste socialiste, Gilles Pennelle sera à la tête du Rassemblement national, Claire Desmares-Poirrier emmènera les Verts. Le maire de Langouët Daniel Cueff est également candidat. Quant à la candidature de LREM, elle demeure floue. Dimanche, le « monsieur algues vertes » Thierry Burlot avait annoncé son intention de briguer la présidence. Mais certaines sources évoquent la candidature de Pierre Karleskind, président de la commission pêche au Parlement européen.