Présidentielle 2022 : Yannick Jadot inclut déjà Arnaud Montebourg dans son idée d’un rassemblement

ELECTION En vue de l’élection présidentielle, ils avancent leurs pions

20 Minutes avec AFP

— 

Yannick Jadot, place de la République à Paris le 18 octobre 2020
Yannick Jadot, place de la République à Paris le 18 octobre 2020 — JP PARIENTE/SIPA

Vers une alliance ? L’eurodéputé et probable candidat à la primaire EELV de septembre Yannick Jadot a confié ce samedi voir avec bienveillance le retour en politique d’ Arnaud Montebourg, estimant qu’il serait utile au rassemblement des forces écologistes et de gauche pour gagner 2022.

Interrogé, en marge d’un déplacement à Saint-Maurice (Val-de-Marne), sur l’ancien ministre socialiste du Redressement productif, qui a lancé la semaine dernière son mouvement « L’Engagement », Yannick Jadot a déclaré : « Dans le rassemblement pour gagner il faudra qu’il y ait Arnaud Montebourg, Christiane Taubira ou encore (le communiste) Fabien Roussel ».

« On a un espace en commun »

Malgré des options différentes sur l’Europe, l’écologiste ne situe pas le chantre de la « démondialisation » sur le même plan que l’Insoumis Jean-Luc Mélenchon, qu’il voit être candidat « quoi qu’il arrive » : « Il n’est pas anti-européen, lui n’a pas dit qu’il préférait la Russie de Poutine aux Etats-Unis… »

« Relocalisation et souveraineté industrielle, ça me va, on a un espace en commun », a ajouté Yannick Jadot. D’autant qu’Arnaud Montebourg « a intégré une partie du logiciel écolo, ce qui n’était pas évident lorsqu’il était au gouvernement ». De l’autre côté du spectre politique, le numéro 2 des Républicains Guillaume Peltier a aussi relevé mardi des « points communs » avec Arnaud Montebourg, sur la « souveraineté » ou le « patriotisme économique » notamment.