Vaccination : Face aux critiques, Renaud Muselier dit sa « confiance totale » en Jean Castex

SOUTIEN Le président des régions de France a consulté les dirigeants des régions pour formuler des propositions afin d’élaborer une stratégie de vaccination cohérente pour les territoires

20 Minutes avec AFP

— 

Un patient reçoit une dose d'un vaccin contre le Covid-19, à Strasbourg le 4 janvier 2021.
Un patient reçoit une dose d'un vaccin contre le Covid-19, à Strasbourg le 4 janvier 2021. — Jean-Francois Badias/AP/SIPA

Le soutien est de poids car il ne vient pas moins que du président LR des régions de France. Renaud Muselier a exprimé lundi sa « confiance totale » envers Jean Castex pour « accélérer et réussir » la campagne de vaccination. Nous « tendons la main » au Premier ministre, a ajouté le président du Conseil régional de Provence Alpes Côte d’Azur lors d’une conférence de presse.

Le ministère de la Santé dans le collimateur

Il faut dire que l’exécutif fait face à de nombreuses critiques quant à la lenteur de la mise en route de cette campagne. Le président LR de la région Grand-Est, Jean Rottner, avait ainsi évoqué lundi, plus tôt dans l’après-midi, « un scandale d’Etat » sur ce sujet, critiquant une « forme d’impréparation » et « d’irresponsabilité » du gouvernement. Mais pour Renaud Muselier, le mécontentement des régions viserait plutôt le ministère de la Santé : « J’ai moi-même eu des difficultés avec M. Véran », le ministre de la Santé, a-t-il expliqué, indiquant « s’être retiré » pour cette raison « des négociations » avec l’Etat et avoir demandé à Jean Rottner, médecin comme lui, « de s’en occuper ».

« Les régions estiment qu’il n’y a pas eu de travail avec les collectivités. Nous ne voulons pas revivre ce que nous avons vécu avec les masques et les tests. Nous n’avons rien dit au moment du premier confinement mais nous n’avons pas été aveugles », a-t-il précisé.

Réunion des présidents de région mercredi

Le président des régions de France a par ailleurs indiqué avoir consulté les présidents des régions pour formuler des propositions afin d’élaborer une stratégie de vaccination cohérente pour les territoires, « avec des cibles, une organisation, une capacité opérationnelle ». Une réunion des présidents de région prévue mercredi devrait lui permettre de faire remonter « un maximum d’informations avant le Conseil de défense » le même jour.

Jean Castex et Renaud Muselier vont déjà avoir une première occasion d’en parler ce mardi. Le Premier ministre est en effet attendu à Toulon dans le Var pour la signature d’un contrat de plan Etat-Région de 5,1 milliards d’euros avec la région Provence Alpes Côte d’Azur.