Présidentielle 2022 : Fabien Roussel (PCF) prône une candidature communiste « sans outrance »

PARTI COMMUNISTE Fabien Roussel estime qu’il faut une candidature communiste, et s’agace des demandes de rassemblements de Mélenchon

20 Minutes avec AFP
— 
Fabien Roussel le 21 mars 2020 à l'Assemblée nationale.
Fabien Roussel le 21 mars 2020 à l'Assemblée nationale. — Ludovic MARIN / POOL / AFP

Le secrétaire national du Parti communiste français (PCF) Fabien Roussel a prôné ce vendredi pour 2022 une candidature communiste « sans excès et sans outrance », distincte de Jean-Luc Mélenchon, qui s’est déclaré « sans nous demander notre avis ».

« Je pense personnellement qu’il y a besoin d’une candidature communiste à l’élection présidentielle », a déclaré sur France info le secrétaire national, qui a fait adopter au PCF la tenue d’une convention en avril pour en décider, avant un vote des adhérents le 9 mai. « Le PCF a une originalité, une spécificité : nous voulons porter les colères et espoirs du monde du travail », a expliqué celui qui a multiplié les visites d’usines menacées de fermeture ces derniers mois.

Un courrier de « Jean-Luc »

Interrogé sur la candidature de l’Insoumis Jean-Luc Mélenchon, qui a représenté les communistes aux élections présidentielles de 2012 et 2017, Fabien Roussel s’est agacé : « Jean-Luc a déclaré il y a quelques semaines sa candidature tout seul, sans nous demander notre avis. Et maintenant il nous dit qu’il faut nous mettre ensemble ! »

Le chef de La France insoumise a envoyé la semaine dernière un courrier à Fabien Roussel pour lui proposer de se rallier à lui en échange d’un accord sur le projet et sur les législatives de 2022. « La différence c’est que nous voulons porter une candidature du monde du travail, qui rassemble, qui unit, sans excès et sans outrance, qui porte un projet d’espérance », a lancé Fabien Roussel. Il a cependant rappelé que « le débat s’ouvre » seulement chez les communistes.