Christophe Pallez est le nouveau déontologue de l’Assemblée nationale

INSTITUTIONS Il s’agit de Christophe Pallez, un haut fonctionnaire chargé de l’administration de l’Assemblée nationale

20 Minutes avec AFP

— 

Assemblée nationale, illustration.
Assemblée nationale, illustration. — Jacques Witt/SIPA

C’est un poste clé au Palais Bourbon. Christophe Pallez, un haut fonctionnaire chargé de l’administration de l’Assemblée nationale, a été nommé ce mercredi déontologue de cette institution en remplacement d’Agnès Roblot-Troizier démissionnaire, a indiqué la présidence du Palais Bourbon. Christophe Pallez, secrétaire général de la Questure de l’Assemblée nationale, a été nommé « à la majorité qualifiée » pour les années 2021 et 2022, a-t-on précisé de même source.

Le déontologue de l’Assemblée nationale, fonction indépendante créée en 2011, est chargé de conseiller les députés sur toute situation délicate en matière de déontologie et d’alerter le bureau de l’institution en cas de manquement. En 2013 s’est ajoutée une mission de lutte anti-harcèlement.

De nombreux postes déjà occupés à l’Assemblée

Christophe Pallez est entré en 1978 à l’Assemblée nationale où il a occupé de nombreux postes. Il succède à Roblot-Troizier qui a démissionné mi-novembre de ses fonctions pour prendre la direction de l’Ecole de droit de l’université Paris I Panthéon-Sorbonne. Elle avait pris son poste en août 2017.

Christophe Pallez « sera immédiatement opérationnel et à temps plein pour mener à bien ses missions avec le même souci de la rigueur, de la compétence, de l’intégrité et de l’impartialité que sa prédécesseure », a salué la présidence de l’Assemblée nationale.

Celle-ci rappelle que le bureau de la prochaine législature en 2022 aura toute compétence pour nommer un nouveau déontologue pour la durée de celle-ci.