Loi « sécurité globale » : L’Elysée a appelé une commissaire blessée lors de la manifestation samedi

COUP DE FIL La présidence de la République a apporté son soutien 

J.-L.D. avec AFP

— 

Illustration d'une voiture de police.
Illustration d'une voiture de police. — SYSPEO

La présidence de la République a appelé lundi une commissaire de police qui a été blessée samedi lors de la manifestation contre le texte de loi « Sécurité globale » et les violences policières à Paris, a indiqué l’Elysée.

Cette commissaire est la policière la plus grièvement atteinte parmi les 98 membres des forces de l’ordre blessés au cours des différentes manifestations qui ont eu lieu dans le pays, selon un bilan donné dimanche par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

Plusieurs appels de l'Elysée

L’Elysée avait fait savoir dimanche qu’un appel avait été passé samedi par la présidence à Michel Zecler, le producteur qui a été tabassé par des policiers, pour prendre de ses nouvelles.

Emmanuel Macron a demandé vendredi soir au gouvernement de lui faire rapidement des propositions pour rétablir la confiance entre les Français et la police. Des annonces en ce sens devraient être faites prochainement, a-t-on indiqué de source gouvernementale.