20 Minutes : Actualités et infos en direct
FAKE OFFOui, Marlène Schiappa a bien ouvert un compte TikTok

Tout comme Emmanuel Macron, Marlène Schiappa a bien ouvert un compte TikTok

FAKE OFFSa première vidéo, dans laquelle la ministre déléguée lance : « Salut, jeune entrepreneur », a surpris les internautes, qui se sont interrogés sur son authenticité
Marlène Schiappa, lors d'une conférence de presse de présentation des résultats mensuels de l'action ministérielle, à l'Hôtel Beauvau à Paris, le 18 novembre.
Marlène Schiappa, lors d'une conférence de presse de présentation des résultats mensuels de l'action ministérielle, à l'Hôtel Beauvau à Paris, le 18 novembre. - Lemouton / Pool/SIPA / SIPA
Mathilde Cousin

Mathilde Cousin

Oui, Marlène Schiappa est maintenant présente sur TikTok. Sa première vidéo sur le réseau social, publiée mardi, a suscité l’incrédulité de nombreux internautes, qui se sont interrrogés sur son authenticité. La ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur, chargée de la Citoyenneté, y lance « Salut jeune entrepreneur, je m’appelle Marlène Schiappa et j’arrive sur TikTok », sur fond d’une reprise de Beyoncé par les acteurs de la série Glee.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Une allusion à une vidéo devenue virale en juin. JP, un jeune Suisso-Colombien, promettait d' « aider » son public « à faire de l’argent ». En une journée, un peu plus de deux mille personnes se sont abonnées au compte de la ministre déléguée. La vidéo de la ministre a déjà été détournée et des versions parodiques circulent.

Un partenariat pour lutter contre les violences conjugales

Marlène Schiappa a lancé un partenariat mardi avec le réseau social chinois pour lutter contre les violences conjugales. Le partenariat, en vigueur jusqu’à lundi, a pour but de promouvoir un site permettant de contacter gendarmes et policiers formés aux violences sexuelles et sexistes. Le site comporte également des ressources pour faire face aux violences conjugales.

En mai, le gouvernement avait déjà annoncé un partenariat avec le réseau social, qui visait à lutter contre les violences faites aux enfants.

Avant Marlène Schiappa, Emmanuel Macron s’était lui aussi lancé sur TikTok. Comptant un peu plus de 812.000 abonnés, il n’y a publié que deux vidéos depuis juillet.

Sujets liés