Coronavirus : Jean Castex veut faire de 2021 « l’année de la gastronomie française » pour aider les restaurants

EPIDEMIE Durement touchés par l’épidémie de coronavirus, les restaurants vont rester fermés au moins jusqu’au 20 janvier

20 Minutes avec AFP

— 

Les restaurants ont dû refermer leurs portes depuis fin octobre.
Les restaurants ont dû refermer leurs portes depuis fin octobre. — SYSPEO/SIPA

Pour aider les restaurants, durement touchés par l’épidémie de coronavirus et fermés au moins jusqu’au 20 janvier, le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé, ce jeudi lors de sa conférence de presse, vouloir faire de 2021 « l’année de la gastronomie française ».

Plaidant pour « valoriser le savoir-faire de nos bars et restaurants » ou encore pour « les aider à moderniser leur outil de travail », le Premier ministre a indiqué qu’il désignerait « une personnalité qualifiée pour préparer ce grand chantier en lien étroit avec les professionnels ».

Une aide pour les extras

Face à la crise économique et sociale, le Premier ministre a également annoncé «une aide pour les travailleurs précaires, saisonniers, intermittents ou extras » avec une « garantie de ressource de 900 euros par mois » jusqu’en février 2021 pour ceux qui ont travaillé plus de 60 % du temps en 2019, soit environ 400.000 bénéficiaires.

Le Premier ministre a encore annoncé la montée en puissance du dispositif d’aide aux jobs étudiants qui vont passer de 1.600 à 20.000 emplois, pour accompagner « les décrocheurs » pendant les premières années de leurs études.