Les voeux de Sarkozy aux forces vives de la nation en direct

POLITIQUE A suivre sur www.20minutes.fr...

C. F.

— 

Nicolas Sarkozy a également promis que la Loi d'orientation pour la sécurité intérieure (LOPSI II), attendue depuis la fin de 2007, serait enfin "rapidement" présentée devant le Parlement.
Nicolas Sarkozy a également promis que la Loi d'orientation pour la sécurité intérieure (LOPSI II), attendue depuis la fin de 2007, serait enfin "rapidement" présentée devant le Parlement. — Eric Feferberg AFP/Archives

Nicolas Sarkozy poursuit sa tournée de voeux. Ce lundi, c'était au tour des forces vives de la nation, soit les syndicats.

18h35: C'est fini.

18h33:
«La France n'est pas le pays le plus simple à gouverner du monde», affirme, modeste, NIcolas Sarkozy. Une allusion aux grèves de ces derniers temps, notamment dans l'éducation ou à la SNCF? Et le Président de se comparer de nouveau à un capitaine de navire, qui doit tenir la barre...

18h30:
Demain, ce sont les Etats généraux de l'automobile, rappelle Nicolas Sarkozy, qui doit annoncer des aides supplémentaires. «Nous souhaitons que les partenaires sociaux n'apprennent pas par voie de presse quand il y a un plan social», indique-t-il par ailleurs.

18h27:
Le chef de l'Etat soulève le problème de la rémunération des dirigeants. «Quand ça marche bien, que les résultats sont bons, même si des hommes et des femmes gagnent beaucoup d'argent, je m'en réjouis. Après tout, tout le monde n'a pas la même note, tout le monde n'a pas les mêmes diplômes... Mais quand ça va mal, c'est pas possible que ça se passe comme quand ça va bien parce que ça choque les gens.» Il faut mettre en euvre les recommandations de l'Autorité des marchés financiers, sinon le gouverement va légiférer, menace-t-il.

18h23
: «Dans la situation actuelle, nous allons utiliser à plein notre système de protection sociale» promet Nicolas Sarkozy, rappelant que 17 milliards d'euros supplémentaires seront consacrés en 2009 à notre politique de sécurité sociale. On va engager la réforme de l'hôpital, aborder le problème de la dépendance. Un mot aussi pour la réforme du logement et notre «chère Christine Boutin». Et puis il y a aussi le sommet du G20 à Londres pour refonder le capitalisme.

18h21: Place à la formation professionnelle: «Vous être parvenus à un projet d'accord même s'il reste des points à préciser. Mais Laurent Wauquiez préparera avec vous au plus vite le projet de loi.»

18h19: Sur l'assurance-chômage, il faut mettre en place l'accord, affirme Nicolas Sarkozy. Et oui, «les voeux c'est l'occasion de se dire des choses», martèle-t-il.

18h15:
Nicolas Sarkozy prévient qu'il va y avoir du boulot. «Nous n'avons pas l'intention de ralentir le rythme des réformes en 2009». La France a besoin de «partenaires sociaux forts», assure le Président, soulignant qu'«on ne peut pas avoir un dialogue dans un jeu de rôles qu'on a connu pendant des années».

18h12: Sur «la représentativité syndicale»: «Ce que vous avez fait, tout le monde n'est pas content mais c'est une réforme majeure du quinquennat», concède-t-il

18h10:
Le Président met la question des 35 heures sur le tapis. «Certains y étaient attachés, certains étaient contratriés que la loi ait été différente de ce qui avait été négocié. Sur cette affaire, on en parlait depuis tant d'années, j'ai dû prendre des responsabilités.»

18h05:
C'est parti. «La France a besoin du dialogue», commence par affirmer Nicolas Sarkozy à ceux qui en douteraient.