Confinement : Emmanuel Macron annonce à tort 527 morts du coronavirus sur la journée de mardi

FAKE OFF Le président a additionné deux décomptes différents

M.Co.

— 

Emmanuel Macron lors de son allocution télévisée annonçant un second confinement, mercredi.
Emmanuel Macron lors de son allocution télévisée annonçant un second confinement, mercredi. — Ludovic MARIN / AFP

Une mauvaise interprétation des chiffres. Emmanuel Macron a avancé, dans son allocution mercredi soir, que 527 personnes étaient mortes du coronavirus au cours des 24 heures précédentes, soit au cours de la journée de mercredi 27 octobre 2020.

Toutefois, ce chiffre cumule deux données différentes : le nombre de décès en 24 heures à l’hôpital et le nombre de décès dans les établissements sociaux et médicaux, y compris les Ehpad. Or, ce dernier chiffre est mis à jour deux fois par semaine seulement par Santé publique France, les mardis et vendredis.

Selon les données de l’agence nationale de santé publique, 288 personnes sont mortes à l’hôpital entre le 26 et le 27 octobre. Le nombre de décès dans les établissements sociaux et médicaux a lui été mis à jour mardi 27 octobre. Santé publique France recensait 235 décès supplémentaires par rapport au dernier bilan donné le 23 octobre.

Le chiffre de 527 décès donné par Emmanuel Macron se rapproche donc de ces deux chiffres additionnés (523 morts). Le président de la République n’est pas le seul à avoir additionné deux données différentes : l’agence Reuters avait fait de même mardi soir, comme l'a souligné France Info.

L’épidémie avait fait au total 35.541 morts mardi et plus d’un million de cas positifs avaient été recensés.