Couvre-feu : A Marseille et à Aix, c'est toujours le grand flou

CORONAVIRUS Au lendemain des annonces d’Emmanuel Macron, nul ne sait pour l’heure si le couvre-feu concernera seulement Aix-en-Provence et Marseille ou toute la métropole

Mathilde Ceilles

— 

Un bar à Marseille
Un bar à Marseille — Daniel Cole/AP/SIPA

« Est-ce que je sais si ma commune est concernée ? Mais alors, pas du tout. On attend la réponse de la préfecture. » Au lendemain de la prise de parole du président, la maire LR de Cassis, Danièle Milon, ne cache pas son désarroi. Durant son interview ce mercredi, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’un couvre-feu entre 21 heures et 6 heures dans plusieurs métropoles françaises, dont celle « d’Aix- Marseille ​ ». Dans un tweet, le président évoque bien le cas de la « métropole », soit 92 communes concernées et plus d’un million d’habitants.

Pour autant, à l’heure où ces lignes sont écrites, le doute subsiste sur le périmètre de ce couvre-feu. En réponse à ce même tweet, la députée aixoise LREM affirme que seules les villes d’Aix-en-Provence et de Marseille sont concernées, et non la métropole.

Michèle Rubirola en colère

De son côté, le maire LREM de la Roque d’Anthéron s’interroge : « Le couvre-feu concerne seulement Aix et Marseille ou bien les 92 communes de la métropole ? » « Nous n’avons pas de certitude sur le sujet », indique-t-on à la préfecture des Bouches-du-Rhône, qui précise que ce périmètre sera précisé dans les prochains jours.

La maire de Marseille, Michèle Rubirola, s’est dite jeudi « en colère » contre l’instauration d’un couvre-feu dans « les endroits où les gens peuvent trouver un peu de plaisir », déplorant une mesure due, selon elle, à « un manque de moyens » pour les hôpitaux.