Régionales 2021 en Occitanie : Carole Delga (PS) officiellement candidate à sa succession à la présidence de la région

POLITIQUE La socialiste Carole Delga annonce ce mardi dans les colonnes de « La Dépêche du Midi » et de « Midi Libre » qu’elle est candidate à un deuxième mandat à la tête de la région Occitanie

H.M.

— 

Carole Delga, la présidente socialiste de la Région Occitanie
Carole Delga, la présidente socialiste de la Région Occitanie — A. Robert - Sipa

Il ne faisait pas de doute qu’elle repartirait au front mais c’est désormais officiel. Carole Delga, la présidente de la région Occitanie, confirme ce mardi dans les colonnes de La Dépêche du Midi et de Midi Libre qu’elle est « candidate à un deuxième mandat ».

Alors que les écologistes n’ont pas encore décidé s’ils partiront en solo lors du premier tour du printemps prochain, la socialiste appelle au « rassemblement de la gauche ». « Quand la gauche est rassemblée, elle est devant l’extrême droite », insiste Carole Delga.

Favorite pour l’instant

Dans un récent sondage Ifop/La Tribune/Europe 1, la liste de la sortante arrive deuxième, à 22 %, derrière le RN à 25 % dans l’hypothèse d’un 1er tour où EELV, à 12 %, choisirait l’autonomie. En cas d’une union de la gauche réalisée d’emblée, Carole Delga virerait en tête. Elle l’emporterait à la fin dans tous les cas de figure.

Des conjectures à prendre avec précaution alors que ni la tête de liste RN – peut-être Julien Sanchez, le maire de Beaucaire – ni celle de LR ne sont connues.

La présidente sortante semble en tout cas exclure toute alliance avec LREM. « Je suis en désaccord avec la politique d’Emmanuel Macron. Et ça ne date pas d’hier », rappelle-t-elle. Elle reproche notamment au parti présidentiel d’avoir favorisé l’élection de Louis Aliot (RN) à la mairie de Perpignan en présentant un candidat contre le maire socialiste sortant.