Brexit : La France se prépare « à tous les scénarios »

ACCORD OU PAS Les négociations entre l’Union européenne et les Britanniques ont repris dans un climat électrique, Londres voulant revenir sur certains engagements

20 Minutes avec AFP

— 

Gabriel Attal, le 14 mars 2020.
Gabriel Attal, le 14 mars 2020. — Thomas SAMSON / AFP

Alors que les négociations entre Bruxelles et Londres patinent, la France se prépare « à tous les scénarios » autour du Brexit, appelant le Royaume-Uni au « respect plein et entier de l’accord de sortie », a déclaré le porte-parole du gouvernement français, Gabriel Attal, ce mercredi.

Les négociations entre l’Union européenne et les Britanniques ont repris dans un climat électrique, Londres voulant revenir sur certains engagements. « Nous sommes prêts à négocier de bonne foi, mais pour cela, il faut être deux », a souligné Gabriel Attal à l’issue d’un séminaire gouvernemental à l’Elysée.

Un accord qui « viole le droit international »

« Nous attendons donc à la table des discussions un interlocuteur de bonne foi », a insisté le porte-parole du gouvernement. « Dans ce contexte, nous nous préparons à tous les scénarios mais notre état d’esprit est de continuer la discussion avec (le négociateur de l’UE) Michel Barnier », a-t-il ajouté.

L’UE va réclamer aux Britanniques une réunion d’urgence après la publication mercredi d’un projet de loi qui remet notamment en cause les arrangements douaniers concernant l’Irlande du Nord. En retoquant un document ayant statut de traité international, ce texte destiné à « clarifier » des points de l’accord de sortie de l’UE « viole le droit international d’une manière très spécifique et limitée », du propre aveu du ministre chargé de l’Irlande du Nord, Brandon Lewis.