Le mouvement de Joffrin tiendra son « assemblée constitutive » le 31 août

RENTREE Un programme de travail sera également établi ce jour-là

J.-L.D. avec AFP

— 

Laurent Joffrin s'en va en politique
Laurent Joffrin s'en va en politique — J.E.E/SIPA

Le mouvement initié en juillet par Laurent Joffrin, désormais soutenu par « 4.300 personnes », tiendra son « assemblée constitutive » le 31 août à Paris, en présence d’une centaine de participants, a indiqué l’ex-directeur de Libération ce mercredi.

Les participants désigneront également un bureau de l’association qui sera officiellement crée ce jour-là et établiront un « programme de travail ». « Chaque mois, nous aurons une assemblée générale. Les différents travaux aboutiront à un programme, fin décembre », souligne l’ex-journaliste.

L’appel des 150

Cette première réunion avait d’abord été fixée au 29 août, avant d’être repoussée au 31, « pour ne pas gêner le PS » dont la rentrée politique se déroule du 28 au 30 août à Blois. Laurent Joffrin avait lancé le 20 juillet un appel pour « la refondation d’une gauche réaliste et réformiste » qui « englobe et dépasse les formations de la gauche historique, notamment le PS », l’objectif étant que la gauche revienne au pouvoir en 2022.

Environ 150 personnes avaient signé cet appel. Elles sont à présent « 4.300 ». Parmi les premiers signataires figurent des auteurs (Mazarine Pingeot, Noëlle Chatelet), des personnalités du monde du spectacle (Ariane Mnouchkine, Agnès Jaoui, Denis Podalydès) ou des intellectuels (Michel Wievorka, Hélène Cixous).

Certains socialistes ou ex-socialistes, tel Olivier Dussopt, ministre des Comptes publics, ont vu dans cette démarche « l’ombre de François Hollande » pour 2022, ce qui nie Laurent Joffrin. « Ce n’est pas une rampe de lancement pour Hollande, même si je lui avait parlé de mon projet, avec lequel il est d’accord », explique-t-il.