Coronavirus : Emmanuel Macron fait le point avec ses ministres

EPIDEMIE Emmanuel Macron a réuni son Premier ministre, Jean Castex, ainsi que 16 membres de son gouvernement

20 Minutes avec AFP

— 

Emmanuel Macron, président de la République entoure de ses ministres le 7 juillet dernier.
Emmanuel Macron, président de la République entoure de ses ministres le 7 juillet dernier. — HAMILTON-POOL/SIPA

Alors que le nombre de cas de contamination continue de grimper en flèche, le gouvernement s’est réuni, ce mardi, pour un conseil de défense consacré à la reprise de l’épidémie de Covid-19 et aux différents protocoles sanitaires mis en place pour cette rentrée.

Pendant près de trois heures, ce mardi matin, Emmanuel Macron s’est entretenu avec le Premier ministre Jean Castex et huit ministres, dont ceux de la Santé Olivier Véran, des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian et de l’Intérieur Gérald Darmanin. Huit autres y participaient en visioconférence, comme Jean-Michel Blanquer (Education), Bruno Le Maire (Economie) et Barbara Pompili (Transition écologique), ainsi que le directeur général de la Santé Jérôme Salomon.

Les discussions vont se poursuivre en Conseil des ministres

Ils ont évalué l’évolution du virus, en particulier dans les régions où il circule le plus comme l’Ile-de-France ou Provence-Alpes-Côte d’Azur. Ils ont également fait le point sur les protocoles sanitaires alors que le port du masque sera obligatoire dans les entreprises, les collèges et les lycées à partir du 1er septembre.

La question des jauges dans les manifestations sportives ou culturelles ainsi que celle des contrôles aux frontières devaient également être évoquées. Ces mesures seront de nouveau mercredi au menu du Conseil des ministres de rentrée, après l’intervention médiatique de Jean Castex, invité de la matinale de France Inter.

Le report du plan de relance critiqué

Plusieurs dirigeants de l’opposition ont de nouveau réclamé mardi des distributions gratuites de masques dans les établissements scolaires. Jean-Michel Blanquer avait annoncé vendredi qu’ils pourraient être fournis gratuitement aux familles « en grande difficulté ».

Une partie de l’opposition a également regretté le report à la semaine prochaine, probablement le 2 septembre, du plan de relance, qui devait être initialement présenté ce mardi. Près de 2.000 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en France au cours des dernières 24 heures, contre près de 5.000 dimanche, selon les chiffres publiés lundi soir par la Direction générale de la Santé.