Ciotti estime difficile pour LR de « trouver une incarnation » pour 2022

ELECTION PRESIDENTIELLE « C’est le défi dans les semaines et les mois à venir », a déclaré le député des Alpes-Maritimes ce vendredi sur France Inter

20 Minutes avec AFP

— 

Eric Ciotti à l'Assemblée nationale
Eric Ciotti à l'Assemblée nationale — LOIC VENANCE / AFP

Le député LR Eric Ciotti l’admet : son parti a « pour l’instant une difficulté » à « trouver une incarnation », dans la perspective de la présidentielle de 2022, a-t-il déclaré vendredi sur France Inter. « Nous sommes, derrière Christian Jacob [président des Républicains], dans une phase où notre parti se restructure, se réorganise » mais « il nous faut une incarnation, c’est le défi dans les semaines et les mois à venir » et « je ne conteste pas que pour l’instant, c’est une difficulté pour nous », a affirmé celui qui est également président de la commission d’investiture de LR​.

Interrogé sur la possibilité que François Baroin soit « l’homme providentiel » des Républicains pour 2022, Eric Ciotti a répondu que le président de l’Association des maires de France avait « beaucoup de qualités ». « Sa parole, pour nous compte, elle est importante. C’est un choix qui est personnel, la relation entre un homme et un pays. François Baroin nous dira les choses assez vite ». Et Nicolas Sarkozy ? « C’est un scénario de fiction irréel », a-t-il soutenu.

« Un sens de la manipulation poussé à l’extrême »

Le député des Alpes-Maritimes a par ailleurs affirmé que le président Emmanuel Macron avait « un sens de la manipulation poussé à l’extrême ». « Depuis son élection, il a essayé de déstabiliser notre famille politique, parce qu’il sait très bien que seuls Les Républicains peuvent représenter une alternative à sa politique », a-t-il estimé. « C’est pour cela que parallèlement, il entretient la montée des extrêmes, parce que, eux, ne le gênent pas du tout. Il souhaite réitérer le duel avec Marine Le Pen », a encore déploré Eric Ciotti.